D’ici 2022, les vidéos seront responsables de 82 % du trafic internet. Ce qui n’est pas difficile à imaginer, compte tenu de leur popularité actuelle. Qu’il s’agisse de vidéos virales ou de shows télévisés sur des plateformes comme YouTube, Facebook ou Netflix, ou encore des « stories » d’Instagram et Snapchat, nous sommes désormais habitués au contenu vidéo. Et ça non plus, ça n’est pas surprenant : la longévité du cinéma et de la télévision prouve que synchroniser des images et du son, et se lancer dans la production de vidéo sont les moyens les plus efficaces pour attirer les foules.

Et maintenant que l’accès et la rapidité d’internet augmentent à une allure exponentielle, et que les consommateurs font de plus en plus confiance aux contenus, l’envie de se voir livrer les informations sous forme de vidéos est elle aussi de plus en plus probante.

illustration of different cameras

Sortez votre appareil photo et lancez-vous dans la production de vidéo ! Illustration réalisée par OrangeCrush.Cela représente à la fois une opportunité et un challenge pour les entreprises, les marques, et les créateurs de contenu. La production d’une vidéo peut impliquer l’écriture d’un script, une voix off ou un présentateur, le tournage, des animations, et bien sûr le montage. Soit, beaucoup d’éléments à maîtriser. Produire une vidéo prend plus de temps que n’importe quelle autre forme de contenu, et peut également coûter plus cher qu’un article de blog ou un podcast.

Comment donc se lancer dans la production de contenu vidéo pour sa marque, sans se ruiner et au long terme ? C’est à cette question que nous allons tenter de répondre dans cet article. Ainsi, nous allons étudier les différentes stratégies et éléments qui existent pour vous permettre de produire des vidéos efficaces, qui vous permettront de toucher votre audience.

Analysez votre stratégie de contenu

Commençons par la stratégie. Vous produisez peut-être déjà des vidéos pour votre entreprise. Si c’est le cas, il est temps de passer en revue votre stratégie de contenu. Sinon, c’est le moment d’en mettre une au point.

Avoir une stratégie de contenu en place est vital pour être sûr de créer des vidéos qui vous permettront d’atteindre vos objectifs, ainsi que de mesurer vos retours sur investissement (RSI, ou ROI en anglais). Sans stratégie, que votre contenu ait du succès ou pas, vous ne sera pas capable de véritablement juger la valeur ajoutée de ce que vous avez produit.

In Thought
Avant de vous lancer dans la production de vidéo, vous devez avoir réfléchi à votre stratégie de contenu. Via unDraw

Vos RSI ne sont pas forcément monétaires. Vous avez peut-être comme objectif d’augmenter l’engagement de vos followers sur les réseaux sociaux en publiant des vidéos, et de mesurer les bénéfices (likes, commentaires, partages) de chaque publication. Ou vous avez peut-être comme but d’augmenter le trafic de votre site web, ou encore de combler vos clients existants en leur fournissant des vidéos basées sur vos produits, ce qui vous permettra également de diminuer la charge de travail de votre service client.

Il y a pléthore de raisons et d’objectifs qui peuvent justifier la décision d’une entreprise de se lancer dans la production de vidéo. Quelle que soit votre raison à vous, il est important d’articuler tout cela en premier lieu, sous la forme d’une stratégie.

Ensuite, définissez la manière dont vous comptez atteindre ces objectifs.

Si vous n’avez jamais rédigé de stratégie de contenu et que vous ne savez pas vraiment à quels résultats vous pouvez vous attendre, commencez par faire des hypothèses et prévoyez de tester et modifier votre stratégie au fur et à mesure.

Servez-vous des questions suivantes pour vous guider :

  • Qui est l’audience cible ?
  • Quel est l’objectif ?
  • Où ces vidéos vont-elles être publiées ?
  • Quand et à quelle fréquence vont-elles être publiées ?
  • Quelle est ma définition du succès ?

Mettez au point un plan d’attaque en rédigeant le type de contenu que vous allez créer, le public que vous visez, la manière dont vous comptez vous y prendre pour lui apporter satisfaction, comment vous espérez qu’il réagisse et interagisse avec votre contenu, la fréquence à laquelle vous comptez produire le contenu en question, ainsi que la cadence approximative à laquelle vous publierez ce contenu, et enfin, comment cela vous aidera à atteindre les objectifs mentionnés en premier lieu.

Articuler tout cela vous permettra de déterminer pourquoi vous travaillez sur ce projet et vous aidera à vous concentrer sur vos objectifs tout au long du processus de production.

Une fois que votre stratégie est en place, il est temps de réfléchir aux vidéos elles-mêmes.

Organisez-vous

Commencez par réfléchir à une approche systématisée dès le tout début, et gardez en tête les moyens de développer votre contenu au long terme.

In Thought
La clé pour créer une bonne stratégie de contenu est de rester cohérent. Dès le début, réfléchissez à une approche systématisée pour créer et distribuer vos vidéos. Via unDraw

La cohérence est la clé de toute bonne stratégie de contenu. Et cela va naturellement de même pour le contenu vidéo. Peu importe que vous comptiez publier vos vidéos quotidiennement ou mensuellement. La cadences ne sera pas la même en fonction du public que vous ciblez. En revanche, tous les publics ont besoin de savoir à quelle cadence ils peuvent s’attendre à voir de nouvelles vidéos de votre part.

Vous n’êtes pas obligé de savoir dès le début à quelle cadence exactement votre audience voudra voir du nouveau contenu. Cela fait partie des informations que vous récupérerez au fur et à mesure. C’est pourquoi les phases d’expérimentation et de tests sont si importantes.

Utilisez justement votre première série de vidéos pour répondre à ces questions et tester vos hypothèses, en faisant attention au contenu que votre public réclame, et à quelle allure il souhaite le recevoir. C’est l’occasion de réfléchir aux prochaines vidéos que vous allez créer et aux efforts de production qu’il faudra prévoir.

Évidemment, toutes les entreprises n’auront pas le budget nécessaire pour embaucher toute une équipe de production vidéo. Et toutes les entreprises n’en auront pas besoin d’une. Nombreuses sont celles qui ne font même plus appel à un réalisateur, préférant compter sur leurs équipes internes pour coordonner la production et sur des freelances pour créer les vidéos elles-mêmes.

Pensez à la qualité de la production

La production de vidéo sur le long terme n’est pas toujours facile. C’est pourquoi il est important de connaître le niveau de production nécessaire pour créer le contenu qui fonctionne pour votre marque.

YouTube Tutorial
Adoptez une approche MVP (produit minimum viable) pour tester la qualité des vidéos à laquelle votre audience s’attend. Via unDraw

Commencez par ce qui vous semble être le cas de figure idéal. Qu’il s’agisse d’animations, d’un présentateur, de voix off… notez tout et créez des budgets. Lorsque vous vous lancerez dans la réalisation de votre prochaine vidéo, regardez à nouveau votre petite liste et éliminez tout ce qui n’est pas vraiment nécessaire. Répétez ce processus jusqu’à ce qu’il ne reste que les éléments essentiels pour créer votre contenu et mesurer l’engagement de votre audience.

Est-ce que l’engagement de votre public diminue lorsque vous supprimez certains éléments de vos vidéos, ou est-ce qu’il reste inchangé ? Analysez les données et comparez-les au temps qu’il vous a fallu pour produire chacune de vos vidéos. Combien vous ont-elles coûté ? Quelle est la valeur ajoutée de chacune d’elles ?

En faisant cet exercice avec une série de vidéos-tests, vous devriez être capable de déterminer le degré de qualité à laquelle votre audience s’attend venant de votre marque, le type de contenu qui fonctionne le mieux pour vous, la durée et la cadence idéales de vos vidéos.

Ces informations vous permettront de développer une stratégie de contenu vidéo à long terme, en créant un système de production prenant en compte toutes les données de formats.

Comment rendre la production de vidéo efficace et réutilisable

Plus vous faites de vidéos, plus vous aurez l’opportunité d’améliorer leur efficacité. Voici les actions clés que vous pouvez entreprendre pour produire des vidéos de manière efficace, réutilisable et sur le long terme.

Media Player
Utilisez vos vidéos-tests pour déterminer le format qui fonctionne le mieux pour votre entreprise. Via unDraw

Réutilisez les formats qui fonctionnent

Dès que vous avez trouvé un format qui fonctionne bien, tenez-vous-y. Si vous avez découvert que tel ou tel sujet plaît à votre audience, exploitez-le.

D’après VidIQ, il est estimé que, si une vidéo sur un sujet en particulier plaît à votre audience, il vous faudra en créer environ 7 de plus pour être considéré comme leader sur ce sujet-là.

En tant qu’entreprise qui produit des vidéos, vous devez constamment analyser ce qui fonctionne le mieux auprès de votre public.

À chaque fois que quelque chose ne fonctionne pas, reprenez tout depuis le début. À chaque fois que quelque chose fonctionne bien, ajoutez cet élément à la liste des sujets qui plaisent, et faites de nouveaux tests avec de nouveaux sujets. Répétez jusqu’à trouver le format idéal que vous pourrez ensuite réutiliser.

Trouvez le matériel qui vous convient

On pense souvent qu’il faut débourser beaucoup d’argent pour avoir du matériel vidéo dernier cri. Mais cela n’est pas forcément vrai ou même recommandable. Tout dépend de votre marque.

person filming themselves
Illustration réalisée par OrangeCrush

Cet article se concentre sur le développement d’une stratégie de contenu vidéo à long terme. Plus vous visez une qualité haut de gamme, et plus vous devrez consacrer de l’énergie à la produire.

Les marques et les entreprises qui ciblent une audience très privilégiée devront investir d’autant plus dans la qualité des vidéos qu’elles produisent. Mais la plupart des entreprises n’auront pas besoin d’autant d’investissement.

Et lorsqu’on parle de moins bonne qualité, on ne veut pas dire de mauvaise qualité. Mais simplement que vos vidéos n’ont peut-être pas besoin d’être en 4K, et que les graphiques n’ont pas non plus forcément besoin d’être très élaborés.

L’idée est de trouver un modèle qui convient à vos ressources, à votre audience cible, et qui pourra être répété sans trop d’encombres.

Servez-vous de ce que vous avez : filmer avec un smartphone

Il est parfois nécessaire d’utiliser ce qui est à notre disposition. De nombreuses entreprises réalisent leurs vidéos avec des smartphones, de façon à produire des vidéos à petit budget, et cela n’a rien de surprenant. Les smartphones sont de plus en plus performants, et la Toile est peuplée de vidéos réalisées ainsi. Cela signifie que les consommateurs sont habitués aux vidéos de cette qualité-là, qui en fait n’est pas mauvaise du tout !

Il existe quelques astuces pour donner une allure encore plus professionnelle aux vidéos réalisées avec un téléphone, comme l’utilisation d’un trépied ou d’un « selfie stick », par exemple, de manière à stabiliser l’image.

L’autre élément à prendre en compte, et là aussi tout dépend de votre audience et de ce que vous pensez qui lui plaira, est l’utilisation d’un micro de meilleure qualité que celui de votre téléphone.

Avec les iPhones, au moins, il y a plusieurs possibilités en ce qui concerne les micros. Il est même possible d’enregistrer séparément sur un Zoom ou un micro USB. Pas besoin d’en faire des tonnes, mais ça changera tout au résultat final de vos vidéos.

Pratiquement tout le monde a un smartphone dans sa poche de nos jours. Et si vous essayez de donner plus de pouvoir aux personnes autour de vous pour créer des vidéos, c’est un excellent moyen de procéder.

Réutilisez les graphiques et les prises de vue

Si vous avez investi du temps pour créer une animation, qu’elle apparaisse au début ou en plein milieu de votre vidéo, assurez-vous qu’elle apporte une vraie valeur ajoutée, pas seulement à votre première vidéo, mais aussi à toutes celles qui suivront.

Si vous pensez que d’ajouter des animations à vos vidéos sera un véritable atout, envisagez de vous abonner à des services tels qu’Adobe Stock ou Envato Elements.

Adobe Stock a une énorme bibliothèque de prises de vue stock, de photos et de modèle d’animations compatibles avec les logiciels Adobe. Et Envato Elements propose également tout cela, aussi compatible avec Final Cut X, ainsi que du matériel audio libre de droits. Cela vous permettra d’avoir un accès illimité à tout le contenu pré-préparé de ces plateformes, pour le prix d’un abonnement mensuel.

Rédigez un guide de style pour vos vidéos

Essayez de prendre toutes les décisions concernant le branding, le style de communication et le style visuel de vos vidéos aussi tôt que possible. Si vous voulez que des tiers puissent également contribuer à la réalisation de vos vidéos, et pas seulement vous et votre équipe, il est important de mettre tout cela à plat.

Utilisez ou adaptez le guide de style de votre marque, si vous en avez déjà un. Sinon, créez-en un vous-même et prenez soin de tout bien documenter pour que ce soit utile à la réalisation de vos vidéos. Expliquez clairement le style de communication qui doit être utilisé, et les choses à éviter. Partagez ensuite ces informations, ainsi que tous les éléments de designs et abonnements auxquels vous avez souscrits, de façon à ce que le tout puisse être utilisable par un tiers.

Externalisez le processus de production de vidéo

filmmaker at work
Externaliser la production de vidéo peut vous aider à développer votre contenu rapidement. Via 99designs & smartshoot

Avoir un guide de style en place pour la réalisation de votre contenu vidéo vous permettra également de faciliter l’externalisation de la production en faisant appel à des freelances.

Si vous voulez développer votre contenu vidéo à (plus) grande échelle, mais que vous et vos équipes n’avez tout simplement pas le temps de vous y consacrer, externalisez la production (entièrement ou en partie). Vous pouvez par exemple faire appel à une entreprise de production locale, ou engager un réalisateur sur 99designs, par exemple.

Réfléchissez aux tâches que vous voulez confier à un tiers, qu’il s’agisse du planning, du tournage, du montage, ou même des trois. Il ne vous restera ensuite plus qu’à choisir les sujets que traiteront vos vidéos. Rédigez un brief et donnez votre guide de style à la personne que vous avez engagée. Et voilà, vous avez officiellement commencé à développer votre contenu vidéo à grande échelle.

Comment savoir si sa stratégie a fonctionné

Si vous avez suivi mes conseils, vous aurez déjà déterminé ce à quoi correspond votre réussite. Reprenons donc tous ces détails.

Order Confirmed
Il est important de déterminer vos objectifs et vos attentes dès le début, de façon à savoir lorsque vos efforts ont été une réussite. Via unDraw

Savez-vous :

  • Qui est votre audience ?
  • Quel est votre objectif ?
  • Où ces vidéos seront-elles publiées ?
  • Quand et à quelle cadence ces vidéos seront-elles publiées ?

Si oui, vous avez tout bien préparé pour réussir.

Mais la question à laquelle vous seul pouvez répondre est la suivante : que signifie « réussir » pour vous ?

Vous devez avoir défini au préalable si pour vous, le succès se mesure en termes de revenus, d’influence ou d’engagement. Ensuite, référez-vous tout au long de votre progression à ce que vous avez décidé au début.

Donner des conseils pour établir une stratégie de contenu vidéo au long terme est plutôt simple, mais chaque entreprise aura sa propre stratégie gagnante en fonction de ce qui est important pour elle.

Que vous ayez besoin de dix vidéos par jour ou de dix vidéos par an se décidera en fonction de vos objectifs.

Donc quelle que soit la manière dont vous comptiez développer votre stratégie, assurez-vous qu’elle soit bien en accord avec vos objectifs. Vous mettrez ainsi toutes les chances de votre côté pour réussir.

Se développer sans forcément grossir

Généralement, lorsque l’on parle de développer sa stratégie, on fait référence à la création d’un système qui augmente le nombre de vidéos (dans notre cas) que l’on réalise. Cela ne signifie pas pour autant que vous devez impliquer davantage de gens dans le processus.

How to scale video production
Développer sa stratégie ne veut pas forcément dire grossir. Réalisé par Dom Hennequin

Que vous comptiez faire appel à des freelances pour vous aider à produire davantage de vidéos, ou que vous vouliez réduire le temps de production de vos vidéos sans en accroître le nombre, nos recommandations sont les mêmes.

On pense parfois qu’augmenter le nombre de vidéos ou créer de « meilleures » vidéos signifie automatiquement plus de travail. Mais ce n’est pas forcément le cas. C’est l’efficacité qui compte.

Au fur et à mesure que vous déterminez quels formats fonctionnent le mieux pour vous, prenez bien soin d’apprendre de vos erreurs (et de vos réussites !) pour vos prochaines vidéos.

Si vous décidez de mettre une animation au début de votre vidéo, pensez à la réutiliser pour votre vidéo suivante. Si le speech d’introduction et de conclusion de votre vidéo fait écho auprès de votre audience, conservez-le pour vos prochaines vidéos. Si tel ou tel sujet a plu, traitez-le à nouveau sous un autre angle. Si vous n’avez pas observé de différences entre les vidéos que vous avez réalisées avec votre iPhone et celles que vous avez réalisées avec une caméra dernier cri, épargnez-vous le coût et les efforts et continuez avec votre iPhone.

En continuant d’expérimenter, d’analyser, et d’apprendre de vos vidéos précédentes, vous parviendrez à créer un système de production qui fonctionnera bien sur tous les plans et sur lequel vous pourrez vous baser pour produire vos prochaines vidéos.

Vous avez besoin d'une aide professionnelle pour développer votre production de vidéo ?
Embauchez l'un de nos talentueux réalisateurs.