Si je vous dis « design cyberpunk », vous pensez à quoi ? À des lumières néon, des gratte-ciel et des paysages dystopiques ? Eh bien vous avez raison ! Mais sachez tout de même que l’esthétique cyberpunk ne se limite pourtant pas à cela.

Le mouvement cyberpunk est un mouvement culturel très riche dont les influences s’étendent tant au cinéma et à la musique qu’à la mode et au design, toutes dérivées de la science-fiction. On décrit souvent l’ambiance « cyberpunk » comme un monde rempli de technologies très avancées, mais habité par une population aux moyens très modestes. Comme pour toutes les tendances en design, l’esthétique cyberpunk va et vient, et on a pu constater une résurgence significative ces dernières années.

L’arrivée de la nouvelle décennie a joué un rôle majeur dans le revival de l’esthétique cyberpunk. De nombreux jeux et ouvrages appartenant au genre se passent dans les années 2020 : on pense notamment à Cyberpunk 2020, le jeu mythique des années 80, à Blade Runner de Ridley Scott, qui se déroule en 2019, tout comme le célèbre manga Akira… Avec la nouvelle année, on a également vu arriver (avec une grande anticipation) le jeu de rôles Cyberpunk 2077, et l’esthétique du genre se retrouve maintenant dans tout un tas de designs, de films et même de vêtements.

Cyberpunk 2077 videogame
Le jeu vidéo que tout le monde attendait : Cyberpunk 2077 via Forbes

Une brève histoire du mouvement Cyberpunk

Alors que la Seconde Guerre mondiale vient de se terminer, l’électricité prend une place de plus en plus importante dans la société moderne. On est naturellement tourné vers le futur et on s’imagine un monde où les robots et les machines sont largement développés. Cela a inspiré une génération toute entière de romanciers et d’artistes à créer des œuvres et des ouvrages de science-fiction et à prédire les avancées du futur, à commencer par Philip K. Dick et son livre Les Androïdes rêvent-ils de moutons électriques ? 

S’il est impossible de mentionner toutes les œuvres emblématiques du mouvement, nous allons tout de même passer en revue les moments qui ont marqué et façonné le développement de cette culture au fil des années. Cela nous permettra de mieux comprendre la pertinence du cyberpunk dans les designs de notre époque à nous.  

1968 — Les Androïdes rêvent-ils de moutons électriques ? de Philip K. Dick

Le roman de science-fiction de Philip K. Dick, Les Androïdes rêvent-ils de moutons électriques ?, est sans doute l’ouvrage qui a lancé le mouvement cyberpunk.

Do Androids Dream of Electric Sheep? Philip K.Dick
Les Androïdes rêvent-ils de moutons électriques ? Via World of Books

1982 — Blade Runner de Ridley Scott

Le chef-d’œuvre de Ridley Scott, Blade Runner, est basé sur le roman de Philip K. Dick précédemment mentionné.

Le film se passe dans une version sombre et dystopique de Los Angeles, principalement conçue par le designer Syd Mead, qui travaillera plus tard sur Aliens et Tron, et inspira au passage toute une génération de designers cyberpunk.

La science-fiction est une réalité en avance sur son temps.
- Syd Mead, Blade Runner concept designer
Bladerunner Ridley Scott Poster
Poster iconique de Blade Runner via Vintage Movie Posters

1984 — Neuromancien de William Gibson

Le premier roman de William Gibson, Neuromancien, est l’une des œuvres cyberpunk les plus célèbres. C’est à cet ouvrage que l’on doit le terme de « cyberespace », en plus d’avoir influencé The Matrix, sorti en 1999. À cette époque, l’esthétique cyberpunk commence à influencer les designs de couvertures de livres, notamment grâce aux techniques d’aérographie et à l’utilisation de couleurs vives.

Neuromancer by William Gibson
Le livre culte Neuromancien via Wikipedia

1988 — Akira

L’incroyable animation d’Akira est toujours aussi riche et impressionnante visuellement maintenant qu’il y a 30 ans, à sa sortie. Il s’agit à l’origine d’un manga créé par Katsuhiro Otomo. Akira a fortement influencé de nombreux artistes, de Wes Anderson à Kanye West.

Akira poster
Le cyberpunk japonais – Akira via The Original Underground

1988 — Snatcher

Akira a également inspiré le célèbre jeu vidéo d’aventure de Kanomi, Snatcher. Le jeu fait référence aux animés et repose sur les thèmes et l’esthétique typiques du mouvement cyberpunk.

Cyberpunk 2077 videogame
Le jeu vidéo Cyberpunk 2077 tant attendu, réalisé par Forbes

1999 — Matrix

Matrix a été fortement influencée par le Neuromancien de William Gibson et se déroule au début du siècle. La sortie du film a coïncidé avec la crainte mondiale du bug (informatique) de l’an 2000 : complot mondial  dans lequel les informaticiens et programmeurs pensaient que les ordinateurs cesseraient de fonctionner le 31 décembre 1999.

The Matrix poster
Poster de Matrix via IMDB

Années 1980 et 1990 — magazine Mondo 2000

Mondo 2000 est un magazine cyberpunk qui a été publié en Californie dans les années 80 et 90. La réalité virtuelle était l’un des thèmes abordés, ce qui a eu une énorme influence sur le magazine Wired, créé bien plus tard. À cette époque, on expérimente davantage avec la conception 3D et la typographie, en particulier dans les années 90.

Mondo 2000 magazine
Couverture du magazine Mondo 2000 réalisée par Neon Dystopia

Le cyberpunk dans le design contemporain

Le cyberpunk est devenu légèrement « kitsch » dans le monde du design après le tournant du millénaire… Mais, en 2020, on voit une renaissance du style cyberpunk dans toute sa splendeur.

Elon Musk vient de sortir son Cybertruck, la star de Matrix, Keanu Reeves, a un rôle prépondérant dans le jeu vidéo Cyberpunk 2077, et le vert fluo semble apparaître partout autour de nous comme par magie.

Le cyberpunk en tant que tendance design ne comprend pas forcément des paysages urbains dystopiques ou des voitures volantes… De nos jours, les designers utilisent les principes cyberpunk pour influencer leurs travaux : les mises en page non conventionnelles, la typographie modifiée par ordinateur, et les jeux de couleurs audacieuses sont extrêmement populaires en ce moment, et on a hâte de voir comment cette tendance va évoluer au cours des prochaines années.

Voyons voir maintenant quelques artistes contemporains qui réutilisent les principes de l’esthétique cyberpunk dans leurs travaux.

Les dystopies empathiques du designer Michel Clansen

Le graphiste allemand Michel Clansen réutilise les principes de design proleptique et de « dystopies empathiques », un concept exploré pour la première fois dans Les Androïdes rêvent-ils de moutons électriques ? de Philip K. Dick.

Clansen est le premier à avoir introduit l’esthétique cyberpunk dans le design contemporain en utilisant un mélange enivrant de cyberculture et de futurisme des années 90 dans ses travaux.

Michel Clansen graphic design
Design cyberpunk de Michel Clansen via Its Nice That

La typographie digitale de Bráulio Amado

On retrouve les influences du mouvement cyberpunk dans les designs modernes de partout, ces derniers temps : combinaisons de couleurs contrastées, mises en pages originales, ou encore typographie modifiée par ordinateur qui n’obéit pas aux règles traditionnelles du genre. Les affiches de Bráulio ne suivent aucune structure claire et ses couleurs néons complimentant une texture granuleuse sont l’illustration parfaite d’un futurisme nostalgique cyberpunk.

Bráulio Amado graphic design
Couleurs cyberpunk via badbadbadbad

Les paysages dystopiques texturés de A3

A3 intègre à ses designs les textures sombres et granuleuses qui sont propres aux univers dystopiques cyberpunk. On retrouve également les couleurs néon traditionnelles de cette esthétique, notamment dans le logo qu’il a créé pour Thirst Kitchen. On se croirait ici vraiment dans Blade Runner !

Thirst Kitchen logo
Logo néon réalisé par A3

L’utilisation des néons de Hui Yeon Hwang

Le magazine Wired explore la manière dont les technologies émergentes affectent la culture, l’économie et la politique. Il est n’est donc pas étonnant de voir, sur la couverture d’octobre 2018 du magazine, un design de Hui Yeon Hwang avec ses couleurs néons, en amont de la tendance générale.

Wired Magazine Cover
La couverture de Wired Magazine réalisée par Hui Yeon Hwang via https://huiyeonh.com/

La remise en question des conventions de Vukn

Vukn tourne le dos aux conventions et opte pour des couleurs audacieuses et contrastées, des mises en page peu orthodoxes et des polices de caractères originales pour recréer une ambiance résolument cyberpunk dans ses designs.

Cyberpunk inspired acid colours
Couleurs acides et mise en page punk réalisé par Vukn

Les illustrations inspirées d’Akira de Vinne Art

Cette illustration de Billie Eilish réalisée par Vinne Art est une parfaite incarnation de l’univers cyberpunk. Les racines vertes visqueuses de Billie sont intrinsèquement punk et ont même inspiré le défilé automne/hiver 2020 de Dries Van Noten. Le cycle des tendances ne s’arrête jamais !

Cyberpunk Billie Eilish
Billie Eilish version cyberpunk via Vinne Art

Les effets glitch futuristes de John Baiatul

Les effets de glitch sont un excellent moyen d’apporter une touche de futurisme à n’importe quel design tout en ajoutant de la profondeur et de la texture à la composition en question. Le design de logo réalisé par John Baiatul pour un jeu vidéo comprend également les couleurs néons emblématiques de l’esthétique cyberpunk.

Glitch effect logo
Logo rétro futuriste glitch réalisé par John Baiatul

La renaissance Cyberpunk

En 2020, notre réalité ne comprend pas encore de voitures volantes comme Philip K. Dick et William Gibson l’avaient imaginé. Mais nous vivons tout de même dans une sorte de dystopie où les gens regardent leurs écrans toute la journée, où les campagnes politiques peuvent être manipulées grâce à Internet et où vous pouvez mettre un casque sur votre tête pour explorer un univers complètement différent. L’influence du mouvement cyberpunk dans notre réalité sociale actuelle semble donc plus pertinente que jamais.

Vous voulez un design cyberpunk hors du commun ?
Travaillez avec l'un de nos talentueux designers pour en concevoir un.