Il ne fait aucun doute que le marketing vidéo continue de gagner en pertinence. La question est plutôt « à quelle vitesse votre entreprise peut-elle s’adapter pour en tirer profit ? » C’est pourquoi nous avons créé ce guide ultime en marketing vidéo. Ainsi, vous apprendrez à créer des vidéos qui communiqueront les forces de votre entreprise et qui mettront votre marque en avant, tout en étant amusantes et agréables à regarder. Grâce à ce guide, vos vidéos deviendront tellement virales que vous aurez du mal à suivre !

illustration of video marketers sending out videos in form of paper planes
Illustration réalisé par Vladanland

Le pouvoir du marketing vidéo

Il y a très longtemps, c’est-à-dire en 2010, un spécialiste du marketing numérique et ex-comédien, Michael Dubin, discutait avec un ami de son père, Mark Levine, lors d’une fête de fin d’année. Cet ami, spécialiste de l’industrie, mais pas du marketing, s’était retrouvé avec un surplus de 250 000 rasoirs et avait besoin d’aide pour les vendre. Dubin accepta de l’aider. Il avait remarqué avant tout le monde que les techniques de publicité traditionnelles s’effondraient, et qu’il fallait essayer une toute nouvelle approche. Via Dollar Shave Club

La totalité des 250 000 rasoirs s’est vendue le jour même où la première vidéo du Dollar Shave Club a été mise en ligne (le 12 mars 2012). En 48 heures, la startup qui venait de se lancer a reçu plus de 12 000 commandes. En 2016, Dollar Shave Club a été rachetée pour 1 milliard de dollars par Unilever (885 millions d’euros). Un milliard de dollars comme retour sur investissement pour une vidéo d’une minute et demie ayant coûté 4 500 dollars (3 980€), c’est pas trop mal, non ?

Grâce à son expérience dans le secteur du divertissement et du marketing, Dubin avait compris qu’offrir un produit ou un service de qualité ne suffisait pas. Le véritable défi consiste à convaincre les personnes que votre produit ou service est, en effet, aussi merveilleux que vous le dites.

Après le coup de maître du Dollar Shave Club, le marketing vidéo est devenu le nouveau standard. Selon l’agence de marketing digital IMPACT, 86 % des entreprises utilisent des vidéos sur leurs sites Web et 77% d’entre elles sur les réseaux sociaux. Aujourd’hui, le marketing vidéo est devenu un média à part entière, attirant même des célébrités et réalisateurs hollywoodiens, comme Idris Elba et Spike Jonze ci-dessous. Via Squarespace

Qu’est-ce que le marketing vidéo ?

Le marketing vidéo consiste à partager des vidéos à propos de sa marque sur autant de plateformes que possible : son propre site web, sur les réseaux sociaux, par email, etc. Il peut s’agir de vidéos commerciales, à la façon des publicités télévisées, ou de vidéos plus subtiles, où la marque dont on fait la promotion passe au second plan. Mais dans la majorité des cas, les téléspectateurs savent qui est à l’origine de la vidéo qu’ils regardent, ce qui permet aux marques d’avoir une influence sur leur propre réputation… pour le meilleur, comme pour le pire.

Il est tentant d’appeler la récente popularité du marketing vidéo une simple mode passagère. Mais, en y réfléchissant bien, les vidéos ont toujours été populaires. Voyez le cinéma au siècle dernier ! Les avancées technologiques sont en revanche à l’origine de la récente montée en flèche des vidéos. Les sites ont désormais la capacité d’héberger davantage de vidéos et les appareils électroniques peuvent les lire plus rapidement. Avec plus d’options de diffusion en direct sur les réseaux sociaux et des appareils photo sur téléphone d’excellente qualité, la popularité de la vidéo en ligne est dans un cercle vertueux qui transforme les téléspectateurs en cinéastes, lesquels incitent à leur tour les nouveaux téléspectateurs à devenir eux-mêmes de nouveaux cinéastes, etc.

Mais ce n’est pas seulement parce que les vidéos sont populaires que ce médium est efficace, le support lui-même redouble d’efficacité, en donnant plus de place à l’expression artistique et aux liens émotionnels que du contenu statique ou textuel. Ainsi, la vidéo peut être un outil visuel très puissant pour communiquer des concepts complexes. Avec un siècle de techniques cinématiques derrière elle, la vidéo permet désormais de livrer des messages complexes qui parlent aux téléspectateurs comme aucun autre type de support ne peut le faire.

À quel point le marketing vidéo est-il efficace ? Les statistiques récemment publiées par Hubspot et Social Media Today révèlent parlent d’elles-mêmes :

  • Les sites web qui font du marketing vidéo profitent de 41% de trafic en plus par rapport à ceux qui n’en font pas
  • Les vidéos publiées sur les réseaux sociaux sont partagées 1200% plus que les textes et les photos
  • 87% des consommateurs veulent voir plus de vidéos de la part des marques
  • Les campagnes marketing comprenant des vidéos voient leurs revenus augmenter 49% plus vite que les campagnes qui ne comprennent pas de vidéos
  • Les emails contenant des vidéos reçoivent entre 200 et 300% plus de clics que ceux qui n’en contiennent pas
  • 68% des consommateurs déclarent que la vidéo est le moyen qu’ils préfèrent pour découvrir de nouveaux produits. C’est 4 fois plus que les scores du deuxième média préféré (les articles rédigés, avec 15%) 
  • Les vidéos augmentent les taux de conversions de 20% sur une page d’accueil, et de 80% sur une landing page

Et ce n’est pas tout. Le contenu vidéo reçoit également plus d’attention de la part des algorithmes sur les réseaux sociaux ainsi que sur les moteurs de recherches. Les plateformes comme Facebook donnent davantage de priorité aux vidéos, et le dernier algorithme de Google de 2018 fait apparaître les vidéos en tête de tous les autres résultats de recherche.

En d’autres termes, le contenu vidéo est plus visible que les textes ou les photos. Aussi, si l’accessibilité est centrale pour vous, vous pouvez multiplier encore ces effets en ajoutant les transcriptions des dialogues de vos vidéos (plus sur ce sujet ci-dessous).

Bien sûr, pour profiter de tous ces bénéfices, vous devez d’abord maîtriser la production vidéo et son marketing. La première chose à faire est de connaître vos options.

Les différents types de vidéos marketing 

Une vidéo peut être tout ce que vous voulez. Après tout, c’est votre marque à vous ! Mais lorsque l’on regarde tous les types de vidéos marketing qui existent, certaines catégories se détachent des autres. Voici les types de vidéos marketing les plus courants, chacun se prêtant davantage à un type de personnalité de marque qu’à d’autres.

Vidéos explicatives

Via Headspace

Qu’est-ce qu’une vidéo explicative ?

Les vidéos explicatives sont les types de vidéos marketing les plus courantes. Comme vous l’aurez deviné, ces vidéos expliquent ce que votre entreprise fait ou ce à quoi sert votre produit. C’est probablement le type de vidéos qui vous vient à l’esprit lorsque l’on parle de marketing vidéo.

Elles peuvent être plus ou moins complexes, en présentant la marque brièvement par exemple, ou au contraire en donnant des instructions précises quant au fonctionnement d’un produit. Si vous lancez un nouveau service ou produit dont vos clients n’ont jamais entendu parler auparavant, ce type de vidéo peut être très utile. C’est pourquoi les vidéos explicatives sont populaires dans le secteur des nouvelles technologies, où les utilisateurs se demandent toujours « à quoi sert tel ou tel logiciel ».

L’ingéniosité des vidéos explicatives est qu’elles sont à la fois divertissantes et éducatives. Le style visuel est informel et plaisant, de sorte à rendre les informations autrement ennuyantes à mourir plus agréables à regarder. Sans parler de l’effet de rétention sur la mémoire visuelle.

À quoi servent-elles ?

  • Présenter une nouvelle marque ou de nouveaux produits
  • Faire connaître sa marque
  • Expliquer à ses clients comment fonctionnent ses produits, surtout s’il s’agit de quelque chose de nouveau, d’expérimental ou de compliqué

Comment les rendre parfaites ?

Assurez-vous que le style corresponde bien à la personnalité de votre marque : les visuels, la langue, le rythme, etc. Acteurs ou motion design ? Humoristique ou factuel ? N’oubliez pas que vous communiquez bien plus de choses que les seules informations du script. Tous vos choix graphiques, comme la composition des prises de vue, les couleurs et les transitions auront une influence sur la manière dont le public percevra votre entreprise.

Vidéos de marque

Via Salesforce

Qu’est-ce qu’une vidéo de marque ?

Les vidéos de marque sont comme les vidéos explicatives, mais sans les explications. Les entreprises déjà bien établies s’en servent souvent pour maintenir leur réputation. Leur objectif principal est de présenter et mettre en avant leur marque de manière positive, c’est pourquoi on voit souvent des témoignages clients ou des statistiques dans ces vidéos.

À quoi servent-elles ?

  • Améliorer ou changer la réputation d’une marque
  • Mettre en avant ses points positifs
  • Donner envie à son audience d’acheter chez soi

Comment les rendre parfaites ?

Bien que de nombreuses vidéos de ce type réutilisent les mêmes principes encore et encore, il vaut toujours mieux être original. Votre marque doit sortir du lot, donc n’ayez pas peur de vous montrer unique d’une manière ou d’une autre. Évitez de réutiliser la même structure et les mêmes images génériques que vos concurrents.

Stories de réseaux sociaux

Qu’est-ce qu’une vidéo de réseaux sociaux ?

Toutes les plateformes ont leur manière d’inciter les utilisateurs à créer ou à partager leurs propres vidéos, parfois appelées « stories ». Il s’agit souvent de vidéos live ou de messages rapides, un format idéal pour rester en contact avec son réseau. En général, ces vidéos sont enregistrées en direct, ne durent que quelques secondes, et n’ont pas de son. Les stories sont d’autant plus populaires chez les jeunes, et sont parfois trop informelles pour des marques plus sérieuses.

Via Pizza Hut

À quoi servent-elles ?

  • Renforcer sa communauté en ligne et établir des relations proches
  • Renforcer périodiquement la reconnaissance de marque
  • Présenter une marque comme étant jeune et moderne
  • Annoncer quelque chose et diriger le trafic vers d’autres campagnes, comme Pizza Hut l’a fait avec sa campagne promotionnelle Buy 1 Get 1 Free

Comment les rendre parfaites ?

Créez vos stories en fonction de chaque plateforme où vous comptez les publier, ainsi qu’en fonction des utilisateurs de chaque plateforme. Vos followers sur SnapChat ont différentes attentes et préférences que vos followers sur Facebook. Variez donc le style de vos vidéos en fonction de la plateforme pour laquelle vous produisez. Les différences techniques de chacune des plateformes ont également un impact. Par exemple, Facebook propose des fonctionnalités interactives que les autres plateformes n’ont pas. Pour plus d’informations à ce sujet, lisez notre article sur les différences entre les stories d’Instagram, de Facebook et de Snapchat.

Vidéos live

Via Marvel

Qu’est-ce qu’une vidéo live ?

Une vidéo en direct (live stream, en anglais) est filmée et diffusée en temps réel. Ces vidéos-là sont semblables aux stories, tout en étant plus ambitieuses, en plus d’être diffusées en direct. Elles vont plus loin, sont plus longues, et sont (en principe) réalisées avec un équipement audio et vidéo de meilleure qualité. Le public peut commenter en même temps que la vidéo est diffusée, ce qui est une très bonne chose en ce qui concerne l’engagement. Si les fonctionnalités qui permettent de réaliser ce type de vidéos sur les réseaux sociaux sont très restreintes par les plateformes, rien ne vous empêche de faire vos propres directs sur votre plateforme à vous, comme bon vous semble. 

Ce type de vidéos est particulièrement conseillé pour couvrir un événement unique : interview avec quelqu’un d’influent, organisation d’une conférence, etc. Inutile d’en faire trop non plus, et vous pouvez très bien faire un direct pour présenter un produit et faire faire le tour de votre bureau, voire pour monter à votre audience une araignée bizarre qui se cache sous votre bureau depuis des semaines.

Et étant donné que les vidéos en direct sont retransmises en direct (!), elles ont par nature un côté intime et engageant. Les téléspectateurs ont l’impression de participer à l’événement en question, même s’ils ne se trouvent pas du tout au même endroit du point de vue géographique. Certaines plateformes ont même tenté de renforcer cet effet en ajoutant un aspect interactif, comme la possibilité de commenter en cours de diffusion.

À quoi servent-elles ?

  • Augmenter l’engagement de sa communauté
  • Donner accès à son public à des événements exclusifs
  • Faire de la publicité pour les événements en question

Comment les rendre parfaites ?

N’oubliez pas d’annoncer votre direct à l’avance pour que les gens sachent ce qu’il va se passer, ainsi que pour attiser leur curiosité. Ce sera encore plus simple si vous faites déjà la promotion d’un événement « réel » (c’est-a-dire qui se produit dans la vraie vie). Il suffira de mentionner la retransmission en direct dans toutes vos communications. Si le direct est l’événement lui-même, faites-en la promotion comme s’il s’agissait d’un événement réel. C’est toujours gênant lorsque personne ne se vient à sa soirée, en ligne comme dans la vraie vie !

Vlogs

Via Sephora

Qu’est-ce qu’un vlog ?

Vlog est un terme créé à partir des mots vidéo et blog. Il s’agit de vidéos régulières qui traitent d’un sujet spécifique, réalisé à chaque fois dans le même format. Tout simplement comme un blog, mais en vidéo. Un vlog implique généralement l’expérience quotidienne du vloggueur. Les Youtubeurs qui passent en revue un nouveau jeu chaque semaine, ou les voyageurs qui filment leurs expériences tous les jours en sont de bons exemples. Les podcasts vidéo sont également considérés comme des vlogs, à partir du moment où ils ne contiennent pas que du son. 

Les blogs sont très efficaces pour engager son public et augmenter son trafic, puisque le format est régulier et prévisible. L’inconvénient, en revanche, c’est qu’ils demandent plus d’efforts : il est essentiel d’être régulier et à chaque fois que vous oubliez de publier votre dernière vidéo, vos followers le remarqueront.

À quoi servent-ils ?

  • Augmenter son trafic et gagner des visiteurs réguliers
  • Engager sa communauté
  • Établir sa marque en tant que référence de son secteur
  • Créer un sérieux corpus de contenu qui permettra d’améliorer le référencement de son site

Comment les rendre parfaits ?

Concentrez-vous sur les sujets pertinents à votre secteur d’activité. Ainsi, vos vidéos attireront les clients que vous visez, et ils seront plus enclins à associer votre entreprise aux thèmes que vous choisissez d’aborder.

Vidéos de produits

Via Tello

Qu’est-ce qu’une vidéo de produit ?

Une vidéo « produit » ne parle que d’un seul produit en particulier : ses fonctionnalités, son fonctionnement et ses différentes applications. Ces vidéos-là permettent également de créer de l’intérêt pour son produit en amont de son lancement. Elles s’apparentent aux publicités commerciales, mais elles ont en plus la liberté de se pencher sur un ou deux aspects clés du produit en question, sans nécessairement en fournir une vue d’ensemble.

Les vidéos produit sont incontournables pour les sites d’e-commerce. Selon Neil Patel, 85 % des téléspectateurs sont plus enclins à acheter un produit après avoir vu une vidéo. Il y a donc une corrélation directe entre les ventes et le taux de conversion. Les vidéos produits permettent aussi de limiter le nombre de retours, car elles présentent le produit en question de manière plus réaliste qu’une photo. Les consommateurs ont donc une meilleure idée de ce qu’ils s’apprêtent à acheter.

Aussi, comme la vidéo permet d’expliquer comment tel ou tel produit fonctionne, vos clients sont plus en mesure de savoir manipuler vos produits, et donc moins susceptibles de demander un remboursement. Les meilleures vidéos parviennent même à suggérer de nouvelles façons de se servir d’un produit, comme l’a fait Tello, par exemple.

À quoi servent-elles ?

  • Présenter de nouveaux produits ou fonctionnalités d’un produit existant
  • Présenter les produits sur un site d’e-commerce
  • Expliquer comment utiliser un produit complexe
  • Influencer la réputation d’un produit, par exemple, montrer des gens contents en train d’utiliser un produit donne l’impression que le produit en question est amusant

Comment les rendre parfaites ?

Les vidéos produit ne suivent pas les mêmes règles que les autres vidéos, tout simplement parce qu’elles ont un objectif bien précis. Elles sont moins tournées vers le style et l’identité de la marque, et davantage intéressées par un produit en particulier. Pensez à ceux qui n’ont jamais vu le produit que vous voulez présenter. Quelles sont les fonctionnalités qui l’intéresseront ? Quels passages de votre vidéo mériteraient d’être clarifiés ? Quels sont les aspects que ces nouveaux clients devraient découvrir par eux-mêmes ? 

Tutoriels

Via Lowe’s

Qu’est-ce qu’un tutoriel ?

Les tutoriels expliquent de manière visuelle et pas-à-pas comment faire quelque chose en particulier. Les internautes sont très nombreux à se tourner vers le web pour apprendre à faire quelque chose. C’est pourquoi les tutoriels peuvent être un véritable atout pour augmenter son trafic. Lorsqu’elles sont bien faites, ces vidéos vous placent en tant que référence dans votre secteur, tout en donnant à votre communauté quelque chose de précieux : le savoir.

À quoi servent-ils ?

  • Établir son entreprise en tant que référence
  • Augmenter son trafic avec des visiteurs réguliers
  • Améliorer la réputation de sa marque et la fidélité de ses clients, car ils sont contents que vous leur fournissiez quelque chose d’utile

Comment les rendre parfaits ?

L’important est de rester cohérent par rapport à sa marque, ou de créer des tutoriels qui seront réellement utiles à vos clients. En principe, les utilisateurs tomberont sur vos vidéos en cherchant des explications pour effectuer une tâche précise. Mais si vous parvenez à maîtriser l’art du tutoriel, vos visiteurs regarderont les vidéos que vous avez mises à disposition sur votre site pour trouver l’inspiration, ou, comme dans le cas de Lowe, de nouveaux projets à réaliser.

Courts-métrages

Via Apple

Qu’est-ce qu’un court-métrage ?

Lorsque l’on parle de marketing vidéo en tant que médium artistique, on fait référence aux courts métrages. Cela vous oblige à renoncer à toute forme de publicité et ces vidéos sont tout à fait semblables aux courts métrages que vous voyez aux Oscars chaque année (en dépit de la qualité).

Au lieu de « vendre », les courts métrages tentent de jouer sur les sentiments du public pour gagner leur cœur (ou plutôt leur argent). Voyez l’impact de la vidéo emblématique de Ridley Scott en 1984, pour Apple Macintosh, ou encore le récit cinématographique dans The Follow, incluant des acteurs, un réalisateur et même un écrivain connus, de Hollywood.

Tout comme les longs métrages, les courts métrages essaient de créer un lien émotionnel avec les spectateurs, même s’il ne s’agit parfois que d’un éclat de rire ou deux. D’un point de vue marketing, les spectateurs associeront ces émotions positives à la marque. Et les bénéfices de cela sont bien trop nombreux pour être listés.

Le problème, c’est que, même si Pixar ne donne pas cette impression, réaliser un métrage, court ou long, c’est plutôt super difficile ! En plus, comme le but de votre film ne peut pas être promotionnel, il vous faudra écrire une histoire qui saura justement créer des connexions émotionnelles, et bien sûr, maîtriser les techniques cinématographiques. Deux choses qui demandent une certaine dose de talent et de compétences. C’est pourquoi les marques externalisent généralement la production de ce type de vidéos, qui se trouvent en dehors du secteur de la publicité.

À quoi servent-ils ?

  • Créer une connexion émotionnelle et établir des liens avec sa communauté
  • Renforcer la reconnaissance de marque
  • Montrer la personnalité de sa marque, surtout si l’esthétique est quelque chose d’important dans votre secteur (la mode en est l’exemple le plus typique)

Comment les rendre parfaits ?

Les courts métrages fonctionnent au mieux lorsque les éléments dont vous faites la promotion sont au second plan. Votre audience doit pouvoir rentrer dans votre histoire sans qu’on lui rappelle toutes les deux minutes qu’en fait, il s’agit d’une pub pour votre produit. Le film d’Apple The Bucket est un bon exemple duquel s’inspirer. C’est un court-métrage au même titre que les autres, mais qui a été entièrement réalisé avec le produit que la marque essaie de vendre.

Publicités classiques

Via Walmart

Qu’est-ce qu’une publicité classique ?

En marketing digital, une publicité est tout simplement un spot télé publicitaire, qui fait la promotion d’un produit. N’oubliez pas que les gens n’aiment pas forcément la publicité, et choisiront peut-être de ne pas en regarder en ligne. Essayez donc de rendre vos pubs amusantes et divertissantes.

À quoi servent-elles ?

  • Renforcer le marketing en ligne traditionnel
  • Mettre en avant les fonctionnalités d’un produit et encourager l’achat
  • Améliorer les campagnes multi-canaux qui comprennent la télé, les supports imprimés et tout autre canal en plus d’internet

Comment les rendre parfaites ?

Si vous avez déjà filmé un spot publicitaire pour la télé, il ne vous reste plus qu’à publier le même fichier sur internet, bien que les spectateurs apprécient clairement de voir quelque chose de différent en ligne. Vous pouvez également publier une version plus longue de la même vidéo, en ajoutant des prises de vue supplémentaires, comme Walmart l’a fait.

Comment maîtriser le marketing vidéo —

Une fois que vous avez une idée du type de vidéos qui fonctionnera le mieux pour votre marque, le plus dur reste à faire : réaliser ces vidéos, et les marketer correctement. Voici 9 conseils de pro pour vous aider.

1. Créez une stratégie de marketing vidéo

Vous pensez être prêt à filmer ? Assurez-vous d’avoir une stratégie de marketing vidéo en tout premier lieu. Cela vous permettra de savoir exactement ce que vous devez faire pour réaliser vos vidéos. C’est la base de tous vos efforts en marketing vidéo. Pour commencer, répondez à toutes ces questions :

  • Quel est votre objectif ? — Vous voulez vendre votre produit ou vous voulez simplement augmenter votre trafic ? Vous voulez impressionner votre clientèle ou juste l’informer ? Votre approche sera différente en fonction de vos objectifs. Répondre à ces questions vous permettra également d’avoir quelque chose de concret pour mesurer vos résultats
  • Quelle est votre audience cible ? — Que veulent vos clients et où vont-ils trouver cela ?
  • Quel est votre budget ? — Tourner un film n’est pas peu cher, tout le monde le sait bien (à moins que vous ne fassiez un film à petit budget avec votre iPhone). Déterminez votre budget aussi tôt que possible pour être sûr de ne pas dépenser trop
  • Quels sont vos délais ? — À quel moment votre vidéo doit-elle être prête ? C’est un facteur important à avoir déterminé avant d’embaucher une équipe, surtout s’il y a des problèmes de disponibilité
  • Quel est le style de votre marque ? — En d’autres termes, comment pourriez-vous exprimer la personnalité de votre marque de manière cinématographique ? Vous êtes plutôt dessin animé ou film en noir et blanc ?

Avoir des réponses claires à ces trois questions vous permettra de bien avancer, donc n’ayez pas peur d’être aussi précis que possible. Lisez cet article pour découvrir comment créer une stratégie de marketing vidéo en partant de rien.

2. Faites ce que vous maîtrisez et externalisez le reste

Savez-vous quand faire des plans grand-angles et quand faire des gros plans ? Êtes-vous bien certain de savoir ce qu’est un plan grand-angle ? Si vous ne savez pas, pas de panique. Ce n’est pas votre métier. Vous n’êtes pas cinéaste, après tout. Votre job à vous, c’est le marketing, ou de diriger une entreprise. Vous êtes plus utiles ailleurs que derrière une caméra.

Au lieu de vous plier en quatre, vous arriverez à de meilleurs résultats si vous vous occupez d’élaborer une stratégie, et d’externaliser la production de vos vidéos à une équipe de professionnels. Les réalisateurs freelances connaissent leur métier sur le bout des doigts. Tout ce que vous aurez à faire est de leur expliquer le style et le ton que vous recherchez, et ce sont eux qui se chargeront d’identifier les techniques nécessaires pour recréer cela. Et l’avantage des freelances, c’est que vous pouvez les contacter uniquement lorsque vous avez besoin d’eux.

Le problème c’est souvent de trouver une équipe dans ses environs, puisque le marketing vidéo est souvent très dépendant d’une région en particulier. Les plateformes comme 99designs offrent un service de production vidéo qui vous met en contact avec des réalisateurs se trouvant dans votre région. Si vous ne savez pas trop par où commencer, nous pouvons vous aider tout au long de la réalisation de votre projet.

Video for Leigh & Taylor via 99designs

3. Restez en accord avec votre marque

Votre vidéo est le reflet de votre marque. Il s’agira même peut-être de la première chose que vos clients verront. Mais vos vidéos n’auront un impact que si vous les associez à vos autres efforts de marketing.

Animated octopus logo design
Design de logo animé réalisé par Sava Stoic

Mis à part le fait que vos vidéos doivent refléter la personnalité de votre marque, comme nous l’avons dit, il faut également que vous fassiez constamment référence à son identité visuelle. Cela signifie utiliser la palette de couleurs de votre marque, mais aussi votre mascotte ou votre logo, etc. En d’autres termes, tout ce qui permettra à votre audience d’identifier votre marque doit figurer dans vos vidéos.

Vous pouvez également vous servir de vos vidéos comme d’une opportunité pour développer davantage l’image de votre marque. On pensera tout de suite à une version animée de votre logo. En effet, la plupart des logos sont destinés à une utilisation statique : sur les emballages de vos produits, ou sur votre site web, par exemple. Mais la vidéo est un médium en mouvement, votre logo doit donc suivre afin de laisser une impression durable dans l’esprit de votre public.

4. Jouez sur les émotions

Nombreux sont les consommateurs qui basent leur décision d’acheter (ou pas) tel ou tel produit en fonction de leur émotion, et non pas sur les faits. C’est leur instinct qui décide, et non pas leur cerveau. C’est pourquoi la vidéo peut constituer un énorme avantage marketing. 

Si vous réalisez un court métrage, vous devez clairement jouer sur les liens affectifs plus que sur les faits commerciaux. Même si vous faites une vidéo explicative toute simple, il est important d’inclure deux ou trois moments émotionnels. Même les éléments très basiques auront de l’effet.

Plus que de monter des images de différentes personnes en train d’utiliser votre produit, optez pour un seul personnage attachant, et racontez comment il a réussi à résoudre son problème grâce à votre produit. Vous aurez tout autant l’occasion de montrer votre produit, mais vous aurez en plus un contexte personnel auquel votre audience pourra s’identifier.

Même les vidéos rassemblant les témoignages des utilisateurs existants ont tout à gagner en jouant sur les émotions et en racontant une petite histoire. Savoir quand utiliser quelle technique, comme les gros-plans, par exemple, peut donner un ton plus personnel à votre vidéo et donc davantage impliquer les spectateurs.

5. Utilisez l’animation de manière stratégique

Tout le monde a déjà vu une de ces vidéos explicatives animées réalisées en flat design. Elles sont faites de manière toute simple et ont un style que l’on pourrait qualifier de dessin animé pour adultes. Le flat design est clairement assez populaire en ce qui concerne les vidéos explicatives, et pour d’excellentes raisons.

Crazy Cap social media banner
En vous laissant porter par cette vidéo, vous saurez ce que propose CrazyCap une fois que vous l’aurez visionnée. Animation réalisée par Maryia Dziadziulia

Le flat design et le motion design, dont nous parlons plus en détail dans cet article, forment une équipe de choc lorsqu’ils sont associés l’un à l’autre. D’abord, les images sont simples et donc agréables à regarder. Les animations peuvent parfois être hypnotisantes, donnant d’autant plus au public envie d’apprendre quelque chose de nouveau, volontairement ou non.

De plus, ce style favorise la compréhension. Tout comme dans l’exemple de Crazy Cap, les nouveaux produits ne sont pas toujours simples à comprendre et impliquent des concepts avec lesquels le public n’est pas forcément familier. Le flat design et le motion design ont le pouvoir de rendre les idées complexes plus accessibles, plus que si vous aviez expliqué exactement la même chose avec de vrais acteurs.

Bien sûr, il s’agit avant tout d’un style informel qui ne conviendra peut-être pas aux marques plus traditionnelles. Aussi, si votre marque tourne autour de quelque chose de par nature émotionnel, vous aurez peut-être plus de facilité à faire passer ces émotions avec de vrais acteurs, plutôt qu’avec une animation. Le style de votre marque et les objectifs que vous vous êtes fixés détermineront si oui ou non, une animation est de circonstance.

6. Prenez une longueur d’avance

Tout comme les algorithmes donnent parfois la priorité aux vidéos plutôt qu’aux autres types de contenu, ils préfèrent également les vidéos qui ont plus de vues que les autres. Rendre sa vidéo populaire dès son lancement améliore donc ses chances que sa vidéo soit populaire par la suite.

Mais c’est plus facile à dire qu’à faire, bien sûr. Le meilleur moyen d’avoir un maximum de vues et de likes sur votre vidéo dès le début est de commencer avant même son lancement. Envoyez-là à vos employés, à votre famille et à vos amis avant de la partager publiquement, de façon à ce que vos clients sachent tout de suite que c’est une vidéo à ne pas rater.

Une autre stratégie consiste à envoyer sa vidéo par mail à sa liste de contacts, en tant que « scoop », avant le lancement officiel. En plus de récupérer un certain nombre de vue avant même d’avoir lancé votre vidéo, cela récompensera aussi vos clients pour leur fidélité.

7. Soyez au bon endroit au bon moment

Vous n’êtes pas censé trouver vous-même votre audience. Votre audience aussi devrait vous trouver. C’est pourquoi il est crucial de rendre votre vidéo aussi visible que possible.

Tout d’abord, cela signifie publier sa vidéo sur les bonnes plateformes, soit toutes les plateformes où votre audience cible est active, qu’il s’agisse de YouTube, d’Instagram, de Facebook, ou des trois.

Il est également important de publier votre vidéo au bon moment. Chaque réseau a une heure de pointe différente. Renseignez-vous et publiez votre contenu en fonction. Sprout offre un guide complet dans ce but.

8. Rendez vos vidéos faciles à trouver

Choisissez un titre et rédigez une description contenant tous les mots-clés que votre public cible est susceptible de rechercher. Un bon titre permet de comprendre immédiatement le sujet traité dans la vidéo en question, sans pour autant en dévoiler trop. L’objectif ici est de susciter la curiosité. Quoi qu’il en soit, créez votre titre à partir des mots-clés, de sorte à optimiser le référencement de votre vidéo. Vous pouvez par exemple utiliser une phrase entière, ou un segment entier de mots-clés, comme « qu’est-ce que le marketing vidéo ? »

Aussi, assurez-vous d’utiliser des balises et hashtags pertinents (là où c’est permis). Optez pour un mélange de balises connues et d’autres, moins connues, afin d’attirer différents types de visiteurs et bien sûr, ciblez celles que votre audience cible affectionne particulièrement.

9. Facilitez leur accessibilité avec des sous-titres et des transcriptions

Rendre son contenu accessible signifie le formater de manière à ce que tout le monde puisse y accéder, quelles que soient les difficultés que certains utilisateurs puissent avoir. En ce qui concerne le contenu vidéo, cela revient à systématiquement sous-titrer ses vidéos. Mais vous verrez que cela bénéficiera à votre marque autant qu’à vos utilisateurs. 

Les personnes sourdes et les malentendantes comptent sur les sous-titres pour comprendre la partie audio de vos vidéos. S’il est possible d’utiliser les services de sous-titrage automatique proposés par certaines plateformes, pensez à revoir la totalité des sous-titres vous-même pour vous assurer qu’il n’y a pas d’erreur. Les sous-titres sont également bénéfiques dans le sens où la plupart des utilisateurs sur les réseaux sociaux visionneront votre vidéo sans le son.

Les personnes aveugles et malvoyantes ne pourront peut-être pas profiter pleinement de votre vidéo, mais en ajoutant la transcription de votre script, elles pourront tout de même se servir d’un lecteur d’écran pour accéder à votre contenu. Cela vous sera également utile pour booster le référencement de votre vidéo puisque cette transcription contiendra tous vos mots-clés et blocs de mots-clés.

Conclusion : êtes-vous prêt à passer devant la caméra ?

Êtes-vous prêt à vous lancer dans le marketing vidéo ? Suivez les conseils de cet article et vous pourrez promouvoir vos vidéos comme un pro.

Besoin d'aide pour réaliser une vidéo ?
Faites appel à l'un de nos talentueux réalisateurs.