Vous êtes prêt à lancer votre entreprise, mais vous savez bien que, si de nos jours les opportunités fleurissent, les risques aussi ! Suivez nos cinq conseils pour faire vos premiers pas avec succès tout en minimisant les dégâts.

Prêt à entreprendre

Planifiez

Que vous construisiez une maison ou démarriez une entreprise, tout commence par un plan. Posez de solides bases sur lesquelles vous pourrez grandir et qui vous guideront par la suite pour développer votre projet. Non seulement cela vous aidera à prévoir vos dépenses, mais votre plan vous permettra également de calculer le prix de vos produits et services. Aussi, si vous comptez sur l’apport d’un partenaire, d’un investisseur, ou d’une banque, votre « business plan » leur permettra de comprendre comment vous comptez utiliser l’argent qu’ils vous prêtent et pourquoi votre projet leur sera bénéfique. Encore plus important, vous pourrez tester la faisabilité de votre concept et faire les ajustements nécessaires dès le début, sans avoir à payer le prix de vos erreurs par la suite.

Faites-vous financer

La plupart des petites entreprises ont besoin d’une aide financière afin de se lancer. Assurez-vous, dès le début, que votre financement est garanti (que ce soit par votre famille, un investisseur, une banque, ou autre) et prenez tout le temps nécessaire pour compléter toutes les démarches relatives à celui-ci. Si votre business plan est béton, vous pourrez vous en servir pour convaincre votre banquier et/ou les investisseurs potentiels de vous prêter de l’argent. Vous pouvez également faire appel à une plate-forme de financement participatif (« crowdfunding ») telle que Kickstarter ou KissKissBankBank, et tirer ainsi plein profit des méthodes innovantes amenées par l’Internet. Faites attention, en revanche, d’avoir bien compris les conditions d’utilisation de la plate-forme que vous choisissez. Sur Kickstarter, par exemple, vous devez avoir atteint votre but afin de récupérer l’argent promis.

Trouver des financements

Informez-vous

Nous aimerions tous échapper aux tâches administratives souvent fastidieuses! Malheureusement, ce n’est pas possible… Si votre projet requiert l’obtention d’une licence par exemple, assurez-vous d’accomplir toutes les démarches nécessaires. Vos investisseurs doivent connaître la nature de leurs obligations, ainsi que les vôtres. Ne faites pas l’impasse sur cette étape, et pensez même à vous faire aider par un avocat. Il est indispensable de connaître vos responsabilités et vos marges d’action en cas de litige.

Trouvez des clients avant de démarrer

Oui, nous avons bien dit AVANT d’avoir démarré votre activité. Rassemblez tous les outils promotionnels nécessaires : un logo percutant, un site internet ergonomique, et des cartes de visite. Si vous comptez vous servir des réseaux sociaux pour vous faire connaître et fidéliser vos clients, créez des profils sur les plates-formes les plus connues (Facebook et Twitter). Répondez rapidement à tous les messages que vous recevez pour impliquer votre communauté. Pensez également à devenir membre d’une organisation qui partage vos intérêts pour élargir votre réseau de contacts.

Cartes de visite pour vos clients

Étudiez votre marché

Cela peut paraître évident, mais il est essentiel de connaître les aspects fondamentaux de votre marché avant de vous lancer. Cela signifie que vous devez pouvoir cerner vos clients cibles ET vos concurrents. Trouvez une niche sur laquelle vous serez le meilleur et démarquez-vous des autres. Regardez également les sites internet et les publications de votre secteur pour connaître les tendances relatives à votre marché, et les réglementations en vigueur qui pourraient vous affecter. Le plus important reste peut-être d’identifier vos clients, et de déterminer comment vous allez vous y prendre pour construire une véritable relation avec eux.

En résumé, une préparation assidue peut vous éviter bien des maux de tête par la suite!