Sur les réseaux sociaux, le freelance type est souvent présenté sous un bon jour, travaillant depuis les plus belles plages du monde tout en gagnant plusieurs milliers d’euros par mois. De l’autre côté du spectre, on le caricature parfois comme un travailleur précaire, bataillant chaque mois pour joindre les deux bouts, à la merci de ses clients. La vérité se trouve bien entendu souvent quelque part entre ces deux stéréotypes.

Travailler à son compte peut être séduisant en comparaison au salariat. On profite d’une plus grande liberté, tant d’un point de vue géographique (on peut travailler de n’importe où) qu’organisationnelle (on peut travailler aux heures qui nous conviennent le mieux). Vous pouvez par exemple décider de travailler en pyjama depuis votre canapé, et surtout, vous pouvez décider du nombre d’heures pendant lesquelles vous travaillez chaque jour, sans qu’un patron vous impose telle ou telle mesure.

How do i decide if i should quit my day job and become a fulltime freelancer
Envie de changer de vie et de travailler depuis les plus belles plages au monde? Voici les 9 étapes à prendre en compte avant de vous lancer.

Il faut cependant savoir que ce n’est pas toujours la panacée. Travailler à son compte comprend de nombreux défis. Il n’y a pas de distinction bien claire entre sa vie professionnelle et sa vie privée. Il n’y a pas non plus de salaire fixe qui arrive sur son compte en banque tous les mois. Il faut par ailleurs oublier les avantages sociaux comme les cotisations automatiques pour les droits au chômage ou même, à la retraite. Enfin, le manque de structure et l’isolation latente liée aux professions freelances peuvent être difficiles à gérer. Décider de quitter son emploi à temps plein et la sécurité qu’il apporte est une décision très importante avec de nombreuses implications qui s’étendent à bien plus que de simples préoccupations financières.

Voici 9 étapes à suivre pour vous aider à sauter le pas et à devenir un freelance à temps plein tout en gérant les peurs et les défis liés à ce statut.

1. Trouver votre propre définition du succès

App design for housing start-up
Savoir ce que ça signifie pour vous de réussir, vous aidera à devenir un freelance heureux et accompli. Design réalisé par Nashrulmalik pour EasyTap

Impossible d’y échapper. Passer du statut d’employé à celui d’entrepreneur ne sera pas chose facile. Prenez le temps de réfléchir aux raisons qui vous poussent dans cette direction et surtout, à ce que vous en attendez. Et cela, avant de vous lancer. Posez-vous les questions suivantes :

  • Pourquoi ai-je envie de devenir freelance ?
  • Quel type de travail ai-je envie de faire ?
  • Quels horaires aimerais-je avoir ?
  • Est-ce que je préfèrerais travailler depuis mon domicile ou suis-je d’accord pour me rendre dans les bureaux de mes clients ?
  • Qu’est-ce que j’espère obtenir en termes de revenus ? (Notez que produire autant de revenus que votre salaire actuel ne sera pas suffisant, puisque vous devrez couvrir vous-même le coût de votre matériel, de vos assurances, des taxes, etc.)

Décidez de votre propre définition du « succès » en fonction de vos réponses, et déterminez les aspects sur lesquels vous n’êtes pas prêt à négocier et ceux sur lesquels vous seriez d’accord pour faire des compromis. Cela vous aidera à prendre les bonnes décisions en ce qui concerne vos clients et les projets que vous acceptez.

2. Faites le point sur vos finances dès le départ

Book cover design for Straight Talk on Your Money by Doug Hoyes
Être au clair sur sa situation financière vous évitera de mauvaises surprises par la suite. Design réalisé par libzyyy pour Straight Talk on Your Money

Lorsque l’on a un emploi à temps plein avec un salaire régulier, il est facile d’être très permissif quant à son budget. Vous avez la garantie de percevoir un salaire tous les mois, vos impôts sont au moins en partie prélevés à la source, et vous profitez de tout un tas d’avantages comme les tickets restau, le chômage en cas de problème, ou encore la prise en charge de la moitié de votre carte de transport.

Mais en tant que freelance, vous devez maîtriser vos finances, tant professionnelles que personnelles. Avant de vous lancer, assurez-vous d’être capable de payer tout ce que vous devrez payer une fois à votre compte (comme votre crédit immobilier, les études de vos enfants, etc.).

Asseyez-vous avec votre conjoint ou tout autre personne qui prend part à votre prise de décision, et regardez de près vos relevés de compte pour bien comprendre votre situation :

  • Que pouvez-vous vous permettre de faire ou de ne pas faire ?
  • Avez-vous besoin de temps pour vous constituer un petit filet de sécurité ? De combien avez-vous besoin ? (Comptez au moins six mois.)
  • Quelles mesures pouvez-vous prendre pour réduire vos dépenses ?
  • Que pouvez-vous faire pour gagner davantage d’argent ?
  • De combien de clients ou projets avez-vous besoin pour passer confortablement au statut de freelance à temps plein ?

Soyez bien au clair quant à votre situation financière avant de vous retrouver dans une situation délicate une fois à votre compte.

3. Trouvez votre spécialité

web design for Flashback in Time
Connaître son offre permet d’être plus convaincant lorsque l’on s’adresse à ses clients. Design réalisé par DSKY

Une fois que vous avez une vue d’ensemble sur les raisons qui vous poussent à vous lancer à votre compte et que vous savez où vous en êtes financièrement, vous pouvez commencer à réfléchir à votre “business model” plus en détail. Eh oui, une activité freelance est un business, même si votre entreprise n’est constituée que de vous-même.

Prenez le temps de répondre aux questions suivantes :

  • Quel est votre marché cible ?
  • À quel problème apportez-vous une solution ?
  • Qui sont vos clients idéaux, qui rencontrent ce problème précisément (ou ont ses besoins) et qui sont prêts à payer pour cette solution ?
  • Comment pensez-vous traduire votre solution en une gamme de services ?
  • Qui sont vos concurrents et comment comptez-vous vous y prendre pour vous différencier d’eux ?

Vous avez sûrement travaillé sur une myriade de projets en tant que salarié, mais il est bon de se concentrer sur un domaine en particulier et de devenir expert de ce domaine-là, une fois en freelance. Quelles sont vos passions et vos compétences principales ?

Faites des recherches pour vous aider à établir cela avec efficacité, parlez aux professionnels ou aux entreprises qui représentent pour vous les client idéaux et apprenez-en plus sur les solutions qui existent déjà sur le marché.

4. Déterminez vos tarifs

book cover design for How I Made Six Million Dollars in Three Years And How You Can Too
Vous choisissez vous-même vos tarifs en fonction de vos ambitions en termes de revenus, mais aussi en fonction du nombre de clients ou projets que vous pouvez gérer simultanément, et bien sûr, en fonction de ce qui se pratique sur le marché. Design réalisé par DaMaDiseño

Déterminer ses tarifs est un thème très débattu dans le monde des freelances. Et pour être honnête, cette question mériterait un article à elle seule. Lorsque l’on commence, on propose des tarifs généralement beaucoup trop bas, donc n’hésitez pas à les augmenter en cas de doute !

Cela ne signifie pas que vous n’aurez pas à faire de compromis, surtout au début où il est parfois nécessaire d’offrir ses services pour peu, voire gratuitement, si vous n’avez pas encore d’expérience dans votre domaine. Cependant, la liberté et la flexibilité sont souvent les raisons principales pour lesquelles on se met à son compte, et ces deux choses seront impossibles à atteindre en vendant vos services pour trop peu. Ne donnez pas non plus trop d’importance aux tarifs de vos concurrents. Il est impossible de savoir comment ils en sont arrivés à ces chiffres, ni même s’ils ont réellement du travail à ces prix-là !

Nombreux sont les clients qui vous demanderont vos tarifs dès le début de vos échanges. Il est préférable, en revanche, de discuter d’abord avec eux afin de comprendre leurs besoins et de vous positionnez correctement. Aussi, il est dans votre intérêt de facturer au projet et non à l’heure dès que possible, afin de ne pas simplement échanger du temps contre de l’argent.

5. Pratiquez l’art de la discipline

motivational performance poster
Lorsque l’on travaille à son compte, les résultats sont directement liés aux efforts fournis. Design réalisé par Neatlines

Si la liberté et la flexibilité qui accompagnent le statut de travailleur indépendant sont des aspects plutôt séduisants, il ne faut pas pour autant oublier les contre-parties : trop de liberté et trop de flexibilité ! Oui, il est possible d’avoir trop de quelque chose de bon. Réussir en tant que freelance demande de la discipline et de la structure, non seulement pour réaliser les projets que vos clients vous ont confiés, mais aussi pour faire tourner votre entreprise : trouver de nouveaux clients, faire sa comptabilité, et toutes les autres tâches administratives peu reluisantes nécessaires à tout business.

Puisque vous réalisez vos projets freelance en parallèle de votre travail salarié, vous avez déjà établi une certaine organisation vous permettant de gérer votre charge de travail. Conserver une routine de travail plus ou moins régulière vous évitera de mélanger vos priorités et vous permettra de progresser. Cela vous aidera également une fois que vous vous serez lancé en freelance à temps plein, puisque vous aurez plus que jamais besoin de structure et de discipline à ce moment-là.

Et n’oubliez pas qu’être discipliné ne signifie pas seulement faire son travail, mais aussi prendre soin de sa santé et de son bien-être en vous ménageant des pauses et des vacances !

6. Établissez votre présence en ligne

Facebook page design for The Ultimate Reach Awakening Awareness
En tant que freelance, vous êtes votre propre équipe commerciale et marketing. Vous devez donc vous préoccuper de votre réputation et vous débrouiller pour vous faire connaître. Design réalisé par Liga_V pour The Ultimate Reach

Vous savez désormais ce que vous avez à offrir à vos clients, vous avez déterminé vos tarifs et vous avez établi une certaine routine vous permettant de rester efficace et structuré. Il vous faudra maintenant trouver un moyen de toucher vos clients cibles avec votre message. Cela signifie que vous devrez, dans une certaine mesure, développer votre présence en ligne, de sorte à asseoir votre crédibilité et à parler de votre travail. Cela vous permettra de développer votre réseau.

Créez-vous un site dès que possible. Même s’il ne s’agit que d’une simple landing page expliquant qui vous êtes et ce que vous faites. Votre profil Linkedin est également un bon endroit pour vous concentrer sur vos relations professionnelles (bien que cela puisse être délicat si vous travaillez encore pour une entreprise et ne voulez pas annoncer tout de suite à vos collègues que vous essayer d’en partir). Pensez également à Instagram ainsi qu’à Facebook, ou même à un blog Medium, en fonction de vos compétences et vos services. Laissez des commentaires, interagissez avec le contenu des autres et commencez vous aussi à créer et à partager votre propre contenu.

Pensez enfin aux plateformes dédiées aux freelances telles que 99designs, Upwork et Freelancer (ou tout autre site du genre pertinent dans votre domaine d’activité). Elles vous aideront à présenter votre travail et à attirer de nouveaux clients.

7. Faites appel à votre réseau

web map for internet cabling company
Commencer par son propre réseau est un excellent moyen de se lancer. Design réalisé par Pixeleiderdown

« Réseauter » est un terme boudé par certains. Pourtant, il ne s’agit en réalité que de simples conversations et d’entraide.

Faire appel à votre réseau existant est le meilleur moyen de démarrer étant donné que ces gens-là vous connaissent déjà et vous font déjà confiance. Retenez-vous cependant d’envoyer tout de suite un email « engagez-moi ! » à tout votre carnet d’adresse… Mais il est important de savoir ravaler sa fierté et de provoquer ce genre de conversation. La bonne nouvelle c’est que ça devient plus facile avec le temps.

Soyez très précis lorsque vous faites appel à votre réseau, de façon à ce qu’il soit facile pour eux de répondre « oui » à votre demande :

  • Voulez-vous qu’ils vous donnent des conseils ?
  • Voulez-vous qu’ils fassent un compte-rendu de vos performances suite à un travail que vous avez effectué pour eux ?
  • Voulez-vous qu’ils vous présentent à leur propre réseau ?

Une (ou plusieurs !) de ces conversations a de grandes chances de déboucher sur votre premier projet en tant que freelance.

8. Apprenez à dire « non » quand il le faut

Max decisions logo
Lorsque l’on travaille à son compte, il est important de savoir décider quels projets accepter et quels projets refuser. Design réalisé par oakbrand

Il est très difficile de dire non quand on vient à peine de se lancer, et vous serez peut-être bien tenté de dire oui à tout ce qui vous est proposé. Mais si vous voulez développer votre business avec succès, avec en plus l’espoir de faire ce qu’il vous plaît, vous devrez affiner votre stratégie (et trouver du courage).

Reprenez votre définition de ce que ça signifie pour vous de « réussir », et regardez votre critère le plus important. Servez-vous de cela pour décider si oui ou non vous devriez accepter tel ou tel projet. Certes, la phase exploratoire et expérimentale du début peut être un peu différente, le temps que vous découvriez le type de clients que vous préférez avoir, ou les projets que vous préférez réaliser. Quoiqu’il en soit, soyez bien clair sur vos intentions:

  • Réalisez-vous ce projet pour l’expérience ?
  • Avez-vous besoin de contacts dans cette entreprise-là ?
  • Avez-vous besoin de témoignages supplémentaires à mettre sur votre site web ?
  • S’agit-il d’un projet à long terme qui promet de vous apporter un peu de stabilité, notamment financière ?
  • Le projet en question vous permettra-t-il de gagner une grosse somme d’argent et de renflouer votre filet de sécurité ?

Toutes ces raisons sont bonnes, tant que vous savez dans quoi vous mettez les pieds et que vous êtes clair sur ce que vous allez en retirer.

9. Positionnez-vous en tant que chef d’entreprise

chinchilla character in a suit
Vous n’êtes peut-être « qu’un » freelance, mais vous devez vous positionner comme chef d’entreprise pour gérer votre business. Prenez exemple sur ce chinchilla. Design réalisé par Katerina Lebedeva

Nombreux sont les travailleurs indépendants qui ne se voient pas comme « entrepreneur ». Ce terme fait peut-être trop penser à Richard Bransons et Gary Vaynerchuks, des célèbres startups Uber et Airbnb. Pourtant, se penser en tant qu’entrepreneur vous aidera à déterminer la quantité de rigueur et d’ambition nécessaire pour réussir en tant que freelance.

Garder vos comptes professionnels et vos comptes personnels séparés en ouvrant un compte en banque dédié à votre activité freelance. Aussi, à moins que vous soyez naturellement doué pour la comptabilité, faites appel à un professionnel. De cette façon, vous vous assurez non seulement d’être en règle avec le Trésor public, mais aussi de tirer un maximum de profit de tout ce qui peut être comptabilisé en votre faveur. Il est également important de suivre vos entrées d’argent ainsi que vos dépenses de sorte à mesurer précisément la santé de votre entreprise, et à ne pas oublier de facturer les projets terminés.

De manière générale, maintenant que vous êtes le boss, comportez-vous comme tel : investissez dans la formation et le développement, assurez-vous que votre business plan est réaliste, n’oubliez pas de prendre tous vos jours de congés, et accordez-vous une augmentation de temps en temps !

Vous êtes prêt à sauter le pas ?

Il est tout à fait possible de réussir en tant que freelance à temps plein, et suivre ces 9 étapes vous aidera à y parvenir plus rapidement. Développer sa propre entreprise et ses économies tout en travaillant à temps plein pour quelqu’un d’autre est également un moyen de faciliter sa transition vers une activité freelance, sans prendre trop de risques d’un coup. De plus en plus de gens optent pour le statut d’indépendant, serait-il temps pour vous de les rejoindre?

Prêt à vous lancer dans une carrière de freelance ?
Inscrivez-vous en tant que graphiste sur 99designs et rejoignez une communauté de designers internationaux.