Vous avez besoin d’un bon design et vous en avez besoin tout de suite. Vous avez justement pris contact avec plusieurs graphistes indépendants, mais vous n’êtes pas certain de savoir comment évaluer leurs compétences, leur style et leur expérience, puisque vous n’êtes pas vous-même un expert en design graphique. Et l’ironie de la situation c’est que moins vous en savez sur le design graphique, plus vous avez besoin de faire appel à un bon professionnel. Quelles questions faut-il donc poser avant d’engager un designer et de lui confier son projet ?

Dans cet article nous verrons quelles sont les bonnes questions à poser aux designers pour pouvoir évaluer leurs compétences et mieux encore, nous vous expliquerons pourquoi ces questions sont celles qu’il faut absolument poser. Il est essentiel de savoir pourquoi vous posez telle ou telle question. Que vous effectuiez vos entretiens en face à face, par téléphone, ou par emails interposés, les questions restent les mêmes.

Il y a beaucoup de questions qui mériteraient une réponse, mais nous avons sélectionné les plus importantes, en allant des choses les plus générales aux plus spécifiques. Commençons par revoir les bases.

Que demander avant d’engager un designer : les questions de base

Voyons voir les premières questions à poser à un graphiste indépendant que vous envisagez potentiellement d’engager. Il s’agit pour l’instant d’un premier round. Vous pourrez poser les questions du deuxième round aux candidats que vous avez sélectionné après un premier tour d’éliminations.

Vous devez tout d’abord vous assurer de la disponibilité du graphiste en question, et de son lieu de résidence. Si vous l’avez trouvé sur internet ou par le biais d’un répertoire de graphistes, il se peut qu’il ne soit pas disponible tout de suite. Commencer par lui demander ses disponibilités pour effectuer un nouveau projet est non seulement essentiel, mais c’est également un bon moyen de briser la glace.

99designs find a designer search tool screenshot
L’outil de recherche « Trouver un designer »

Les graphistes indépendants sont nombreux à travailler depuis leur domicile. Mais vous ne le saurez probablement pas, à moins de poser la question. Si travailler en face à face ou au téléphone avec votre graphiste est important pour vous, dites-le dès que possible de sorte à ce que personne ne perde son temps inutilement.

De la même manière, assurez-vous que vous avez les moyens de vous offrir les services du graphiste que vous contactez. Les prix varient énormément d’un professionnel à l’autre. Il est donc essentiel d’en parler dès que possible pour éviter les malentendus.

Pensez également à demander à vos graphistes potentiels s’ils ont de l’expérience dans le type de design dont vous avez besoin. Le meilleur graphiste web au monde ne s’y connaît peut-être pas du tout en design de logo… Assurez-vous que vos candidats sont compétents pour ce dont vous avez besoin.

Lisez notre guide complet pour en savoir davantage sur comment trouver et engager un graphiste.

Lorsque vous serez prêt, passez aux questions suivantes avec les graphistes que vous aurez sélectionnés.

Que demander avant d’engager un designer : 9 questions précises

Vous trouverez ci-dessous les questions à poser aux graphistes potentiels, mais aussi les raisons pour lesquelles ces questions sont celles à poser. Ceux qui ne sont pas familiers avec le monde du design graphique pourront ainsi mieux saisir leur intérêt.

Les premières questions sont assez larges et on rentre dans le détail au fur et à mesure de l’interview. Vous pouvez utiliser les questions dans cet ordre, ou pas, en fonction de ce qui vous convient le mieux.

1. Pouvez-vous me parler de votre portfolio ?

Toute personne avec un peu d’expérience dans l’embauche de graphistes vous dira que le portfolio est votre ressource la plus utile, mi à part de le designer lui-même bien entendu. Si le candidat en question en est arrivé à ce stade de votre processus de sélection, vous avez probablement déjà bien regardé son portfolio. En revanche, en lui demandant de vous en parler, il vous fournira plus de contexte, ce qui vous permettra d’y voir davantage de choses et de mieux comprendre son parcours.

Screenshot of 99designs designer profile
Profil de la designer Angela Cuellar

Tout d’abord, demandez à vos candidats de vous montrer le projet dont ils sont le plus fier et de vous en expliquer la raison. Cela vous permettra d’en apprendre plus sur leurs priorités, qu’il s’agisse du succès commercial, de la satisfaction du client, ou de la créativité artistique. Grâce à cela, vous aurez de grandes chances de trouver un graphiste qui partage vos valeurs et vos objectifs. Voyez aussi si leurs projets préférés correspondent aux vôtres pour voir si vous vous comprenez aussi au niveau esthétique.

En plus de cela, demandez-leur de clarifier quelles étaient leurs tâches sur chacun des projets mentionnés. Le design est un domaine très collaboratif et il est possible que l’aspect que vous aimez le plus d’un design donné ait été réalisé par quelqu’un d’autre. Par ailleurs, en posant cette question, vous vous ouvrez potentiellement d’autres portes : admettons que vous appreniez que votre candidat a beaucoup d’expérience en typographie, ce sera peut-être l’occasion de faire faire une police sur mesure pour votre projet.

2. Comment approchez-vous un nouveau projet ?

Disons-le clairement : pour concevoir un bon design, il faut être bon en résolution de problèmes. Le problème en question peut être “large” (avoir une image plus chaleureuse, par exemple), ou au contraire assez spécifique (faire tant de ventes d’ici telle date, etc.). Quoi qu’il en soit, faire appel au bon graphiste pourra vous aider à résoudre ces problèmes.

Tout graphiste qui se respecte doit être capable de comprendre les besoins de son client (c’est-à-dire le problème à résoudre) avant même de commencer à réfléchir à un concept. Préférez un graphiste qui répond à cette question en faisant référence aux solutions trouvées pour un projet donné : recherches sur les utilisateurs, discussion avec l’équipe, recherches dans les archives graphiques, etc. Chaque graphiste a sa propre manière de résoudre les problèmes, mais ce qui vous intéresse ici c’est de savoir si le graphiste que vous pensez engager a une sérieuse méthode de travail en place.

3. Quels sont vos délais habituels pour un projet comme celui-ci ?

Rooster clock illustration
Design artistique réalisé par Marrieta

Cette question peut sembler évidente, mais il est tout de même nécessaire de la mentionner. Après avoir expliqué votre projet et vos attentes en détail, demandez aux candidats combien de temps, approximativement, il leur faudra pour finir le travail. Il ne s’agit là que d’une précaution pour être certain que le graphiste en question sera capable de produire le travail demandé dans les délais impartis.

Et tout aussi important : demandez-leur aussi ce qu’il se passe si le projet prend plus de temps que prévu. Les choses ne se passent pas toujours comme on le souhaite et il est bon de savoir à l’avance si, dans ce cas-là, votre graphiste facture des heures en plus, revoit entièrement son prix de départ, etc. Il est toujours préférable de discuter des problèmes éventuels à l’avance.

4. Pouvez-vous m’expliquer votre processus de création ?

Le processus de création d’un graphiste c’est un peu comme la recette secrète de Coca-Cola. Vous aurez du mal à l’obtenir, mais une fois chose faite, vous comprendrez mieux pourquoi le graphiste auquel vous avez fait appel est différent des autres et comment son talent (et ses prix) se situent en comparaison aux autres.

Bien qu’il soit impossible de juger la créativité d’un graphiste, vous pouvez juger de sa capacité à intégrer les objectifs professionnels de ses clients à ses designs. Il n’y a pas de bonnes ou de mauvaises réponses ici, mais les réponses que vous obtiendrez vous aideront à déterminer si tel ou tel candidat est en phase avec la culture de votre entreprise (et donc vos besoins graphiques).

Pour ces questions-là, il est judicieux de rester vague et de laisser le graphiste parler. Ce que tel ou tel graphiste choisit de partager avec vous peut en dire tout autant, si ce n’est plus, que ce qu’il dit. De manière générale, il vaut toujours mieux résister la tentation de trop élaborer cette question lors d’un entretien, à moins que le candidat ne le demande explicitement. Quelques secondes de silence peuvent parfois mener à de grandes découvertes.

5. Quelles qualités recherchez-vous chez un client ?

Vous pouvez également essayer de voir les choses du point de vue du graphiste, dans le but d’évaluer votre compatibilité. Demandez-lui quelles sont les qualités qu’il aime (et les défauts qu’il n’aime pas !) chez un client. Cela vous permettra de mettre en lumière les zones à risques avant même d’avoir commencé à travailler avec votre graphiste.

Ici non plus, il n’y a pas de bonnes ou de mauvaises réponses, et cela vous permettra de juger votre compatibilité plutôt que sa qualité en tant que designer. Demandez-lui aussi s’il y a quelque chose en particulier qu’il le pousserait à refuser un projet immédiatement, par exemple la manière dont vous gérez les délais, les moyens de paiements utilisés, etc.

6. Comment préférez-vous collaborer avec les autres membres de l’équipe?

De la même manière que vous voulez vous assurer que le graphiste que vous choisirez s’entendra bien et pourra collaborer efficacement avec vous, il est également important de s’assurer qu’il saura collaborer efficacement avec les autres membres d’une équipe (si votre projet l’impose. Certains projets ne nécessitent qu’un graphiste).

Women collaborating at a computer
via Pexel

Pour cette question, l’avis de vos développeurs, rédacteurs ou chefs de projets peut avoir une grande importance. Tout du moins, leurs opinions pourront vous aider à prendre une décision concernant tel ou tel candidat. Les autres membres de votre équipe ont eux aussi une manière propre de mener à bien vos projets, et il est important que vous vous assuriez que tout nouvel arrivant puisse s’adapter et s’intégrer efficacement.

Cette question mérite de creuser encore davantage. D’abord, demandez de voir de vrais exemples de travaux, ainsi que des exemples de collaborations directes. Cela vous apportera des éléments de réponses plus concrets quant à la capacité des candidates à collaborer avec d’autres.

Il est également intéressant de demander comment ils s’y prennent pour résoudre les problèmes et les divergences de goûts ou d’opinions. Vous connaissez les membres de votre équipe, vous êtes donc plutôt bien placé pour savoir qui s’entendra bien (ou pas) avec eux.

7. Comment gérez-vous les conflits avec un client ?

Dernière question en ce qui concerne la résolution de conflits : demandez à vos candidats comment ils reçoivent les critiques de leurs clients (c’est-à-dire les vôtres, dans le cas présent).

La question peut sembler très directe (et vous feriez bien de prendre en compte leurs réponses avant de prendre votre décision), mais elle est plus nuancée que ce qu’il y parait. Cette question permet de déterminer si le graphiste en question défendra ses décisions, même sous pression.

Ce dont vous avez besoin, c’est d’un graphiste qui défendra ses positions et expliquera ses choix aux non-spécialistes. Cependant, vous avez également besoin d’un graphiste respectueux et professionnel qui fera de son mieux pour satisfaire son client. C’est un équilibre délicat à trouver et vous devriez essayer d’évaluer la position de chaque candidat sur ce spectre avant de vous décider pour un graphiste en particulier.

8. Quelles marques ou projets de design admirez-vous le plus ?

book cover design for The Ticket
Design de couverture de livre réalisé par B&J

Adaptez cette question en fonction de votre projet. Si vous essayez d’engager un graphiste freelance pour réaliser le design de la couverture d’un livre, demandez à vos candidats quelles couvertures de livres ils aiment en particulier.

Cette question devrait vous aider à en savoir un peu plus sur la personnalité de vos candidats : leurs préférences stylistiques, leurs priorités artistiques, et la compréhension de leur propre domaine d’activité. C’est une excellente question pour savoir si vos préférences esthétiques respectives sont compatibles.

Pour cette question, vous devriez également faire attention à la manière dont ils parlent de leurs designs préférés. Est-ce qu’ils utilisent du vocabulaire technique et parlent des spécificités du design en question, ou est-ce qu’ils lancent un simple “ça en jette” ? Vous n’avez pas besoin de comprendre le jargon vous-même, simplement de savoir si les graphistes en question le comprennent eux.

9. Qu’est-ce qui fait un bon graphiste, d’après vous ?

Dans la continuité de la question précédente, il est intéressant de poser une question ouverte pour en apprendre  davantage sur la personnalité de vos candidats. Là aussi, essayez de rester vague en posant votre question, et laissez le candidat y répondre comme bon lui semble.

Cette question révèle les priorités et les motivations des graphistes. Elle peut également vous renseigner sur leurs forces et leurs faiblesses (certains parlent d’un trait de caractère personnel dont ils sont le plus fier, et d’autres d’une qualité dont ils manquent, mais qu’ils essaient d’acquérir).

De manière indirecte, cette question permet de déterminer s’ils connaissent bien le métier de graphiste dans son ensemble. Les designers les plus expérimentés et les plus compétents auront beaucoup à dire, contrairement à ceux pour qui il s’agit d’une activité complémentaire. Comme pour la question précédente, prêter attention aux mots qu’ils choisissent et s’ils sont à l’aise avec le jargon du milieu.

Question bonus : d’après vous, que devrais-je savoir de plus sur vous en tant que designer ou sur la manière dont vous travaillez ?

illustration of designer at work
Illustration réalisée par felipe_charria

Il est toujours bon de terminer un entretien en donnant la possibilité au candidat d’ajouter quelque chose. Cela lui laisse la possibilité de parler d’un projet ou d’un aspect de son travail que vous n’avez pas abordé, par exemple.

Tout comme pour les autres questions, vous en apprendrez d’autant plus si vous laissez le designer parler librement. Faites attention aux sujets qu’il choisit d’aborder autant qu’à ce qu’il a à en dire.

Si le candidat n’a rien à ajouter, ce n’est pas un problème non plus. Mais mieux vaut lui en donner l’occasion dans tous les cas. Si vous finissez par l’embaucher, votre collaboration aura au moins démarré du bon pied !

Trouver et engager un designer graphique dès aujourd’hui

Maintenant que vous savez quelles questions poser pour engager un designer freelance, il ne vous reste plus qu’à vous lancer ! Trouver un graphiste indépendant peut être une tâche fastidieuse lorsqu’on ne sait pas où chercher. C’est pourquoi vous apprécierez sûrement ce répertoire de graphistes, qui vous permet de rechercher parmi 1,4 millions de designers celui qui correspond le mieux à vos besoins.

Si vous n’êtes pas sûr du type de design dont vous avez besoin, vous pouvez également lancer un concours de design graphique de façon à recevoir des dizaines de propositions de plusieurs graphistes, en fonction du brief que vous leur aurez fourni. Il ne vous restera ensuite plus qu’à choisir votre préféré ! Lancez votre concours de design graphique dès aujourd’hui.

Besoin de faire appel à un graphiste talentueux pour votre prochain projet ?
Parcourez notre communauté de designers !