Le processus de design d’un logo peut être difficile à définir, car tous les graphistes ont leur propre manière de travailler. Certains adopteront une approche méthodique (une heure de développement de concept, suivie d’une heure et demie d’exécution, le tout au rythme de leurs morceaux préférés), tandis que d’autres préféreront regarder la dernière saison de Will & Grace en attendant que l’inspiration leur vienne, probablement pendant la publicité.

The logo design process
Le design d’un logo peut s’apparenter à de la magie, mais il y a bien un processus précis qui se cache derrière tout logo digne de ce nom. Illustration réalisée par OrangeCrush

Nous ne sommes pas là pour juger. Tant que ça marche, peu importe la méthode ! Nous allons simplement détailler le processus général de design d’un logo afin que vous ayez un point de départ auquel faire référence. Nous allons vous montrer comment allier vos recherches et analyses à votre flair artistique pour créer de superbes designs. Vous trouverez ci-dessous les 7 étapes accompagnées d’exemples pertinents pour développer un bon concept de design pour votre logo.

Étape 1. Définissez la marque

La première chose à faire est d’évaluer la marque pour laquelle vous allez créer un logo, et les objectifs qu’elle s’est fixés. C’est ce qu’on appelle la phase de découverte du client. Il n’y a pas de recette miracle pour créer un logo. Un bon logo est simplement une bonne représentation de la marque à laquelle il est rattaché. Il n’est donc pas possible de créer « un bon logo » sans comprendre les valeurs et les objectifs de la marque en question. 

Gritty black and white and-drawn and hand-lettered logo design for a coffee shop
Traumkuh est une chaîne de café allemande. Leur logo devait plaire à un public jeune et branché, comme on peut le voir sur l’image de fond. Le graphiste nevergohungry a brillamment réussi à évoquer cela dans son design, bien que ce logo ne serait pas du tout approprié pour un cabinet d’avocats new-yorkais, par exemple

La plupart des informations dont vous aurez besoin devraient se trouver dans le brief créatif. Mais il y a toujours des clients qui ne savent pas bien articuler ce qu’ils veulent, ou qui ne savent tout simplement ce qu’ils veulent vraiment ! C’est donc le rôle du graphiste de poser les bonnes questions afin de rassembler toutes les informations utiles à son travail. Et même lorsque le brief est précis et bien rédigé il est important que le graphiste aille encore plus loin et sonde son client sur son travail et son entreprise. Tout ce que vous pourrez apprendre sur l’entreprise en question vous sera utile pour créer un bon logo.

Voici quelques questions que vous pouvez poser pour lancer la discussion :

  • Pourquoi voulez-vous faire faire un nouveau logo ? Quel problème essayez-vous de résoudre ?
  • Si votre marque était une personne, quels adjectifs utiliseriez-vous pour la décrire (intelligente, prudente, etc.) ?
  • Sur quel ton votre marque s’exprime-t-elle (éloquent, formel, humoristique, familier, etc.) ?
  • Quelles sont les croyances et les valeurs qui sont importantes pour votre entreprise ?
  • Quelle est votre proposition de valeur unique ? Qu’est-ce que votre entreprise fait qu’aucun de vos concurrents ne propose ?
  • Comment voulez-vous que vos clients décrivent votre marque lorsqu’ils en parlent à leur entourage ?
99designs branding questionnaire for logo design clients
La première étape du processus de design d’un logo sur 99designs consiste à définir les attributs de la marque, en fonction de plusieurs critères

Il s’agit ici moins de questions graphiques que de questions de branding. Mais puisque le logo est l’élément de branding le plus important, il est nécessaire de définir ces points-là avant de se lancer dans le design à proprement parler.

Définir la marque est l’une des premières étapes du processus de création d’un logo sur 99designs. Nous demandons à nos clients de décrire leur marque à l’aide d’attributs prédéfinis, de façon à ce que les graphistes aient une bonne idée de son identité avant de commencer à créer. Passer ne serait-ce que 5 minutes à réfléchir à cela vous sera utile par la suite.

À la fin de cette étape, vous devriez avoir une bonne idée de ce que la marque en question propose (et plein de notes). Vous pouvez désormais commencer à réfléchir à transformer toutes ces informations en mots et phrases clés. Le mind mapping est une technique de brainstorming populaire, au cours de laquelle les designers retranscrivent et développent toutes les impressions qu’ils se sont faits de la marque. Faites le tri et conservez toutes vos idées préférées. Elles vous serviront plus tard à trouver de bons concepts pour votre logo. Pour l’heure, vous n’en avez pas fini avec la recherche.

Étape 2. Étudiez le secteur d’activité

Toutes les marques font partie d’un système plus grand, et doivent donc se conformer à certains standards relatifs à leur secteur d’activité, même si elles veulent se démarquer de leurs concurrents.

Consultez votre messagerie
Nous venons de vous envoyer votre livre blanc gratuitement sur la création de logo.
Recevez gratuitement notre livre blanc et découvrez comment créer un logo réussi pour votre marque
Inscrivez votre adresse email pour recevoir votre livre blanc ainsi que des conseils créatifs, des resources exclusives et des promotions (désinscription possible à tout moment).

***En inscrivant votre email, vous acceptez nos conditions d'utilisation et notre politique de confidentialité dont les liens se trouvent en bas de page.

Oups ! On dirait qu'il y a un problème.

La prochaine étape dans le processus de design d’un logo consiste donc à faire des recherches sur les logos existants dans le secteur d’activité dont il est question. C’est ce qu’on appelle la découverte du secteur, et cette étape peut être déterminante pour faire la différence entre un logo trop générique et un logo trop éloigné de son secteur.

En analysant les autres logos d’un secteur d’activité, vous pourrez :

  • Connaître les meilleures techniques pour ce secteur (couleurs, formes, etc.)
  • Découvrir les techniques devenues trop génériques
  • Découvrir les techniques trop ignorées qui pourraient s’avérer utiles pour se démarquer
  • Découvrir qui sont les principaux consommateurs dans votre secteur d’activité (ou qui sont les consommateurs que vos concurrents ciblent)
A screenshot of a google image search for a tech logo
Commencez par faire des recherches sur vos concurrents pour identifier les tendances qui sont populaires dans votre secteur. Déterminez comment votre design pourra être facilement assimilable à votre secteur tout en se démarquant de celui de vos concurrents
Blue tech logo design using modern geometric shapes
Avec ses tons de bleu et ses formes géométriques, le logo de Parabola, réalisé par goopanic, se positionne parfaitement dans le secteur d’activité des nouvelles technologies, tout en restant unique et original

Par exemple, la plupart des logos dans le secteur technologique utilisent la couleur bleue. Avec cette information en tête, vous pouvez, soit également opter pour du bleu, puisque les données indiquent que c’est la meilleure couleur pour ce secteur, soit opter pour une autre couleur afin que votre design se démarque des autres. Il n’y a pas de bonne ou de mauvaise réponse à cette question. Tout dépend des différents degrés de priorité entre être identifiable au secteur d’activité et se démarquer. Quoi qu’il en soit, il n’y a qu’en faisant des recherches que vous aurez les informations nécessaires pour prendre une décision.

Étape 3. Faites une liste des utilisations du logo

Tout comme en branding, l’espace physique ou numérique sur lequel le logo sera utilisé aura lui aussi une influence sur le design. Cette phase-là s’appelle la découverte des utilisations. Bien que n’aurez probablement pas une liste exhaustive, plus vous en saurez, meilleur sera le design. En fonction des supports, on pourra choisir une forme ou une couleur plutôt qu’une autre, ou même décider d’utiliser un logiciel plutôt qu’un autre !

Par exemple, si votre logo est destiné à être imprimé sur un panneau publicitaire géant, vous aurez la possibilité d’ajouter de nombreux détails à votre design. En revanche, s’il apparaîtra principalement dans le coin d’une application mobile, vous en mettrez beaucoup moins. S’il est amené à être très présent sur les réseaux sociaux, votre design devra s’harmoniser convenablement avec les encadrés circulaires et rectangulaires, et pouvoir s’adapter aux formats des couvertures. Un logo animé est une excellente option pour se démarquer sur les plateformes de vidéos, etc. Le graphiste doit prévoir son design en fonction des utilisations futures auxquelles il se destine.

Old Town Bluffton Inn logos
Le Old Town Bluffton Inn possède plusieurs logos, tous réalisés par Agi Amri de façon à s’adapter à toutes les situations sans compromettre l’intégrité de la marque

Voici les emplacements les plus courants sur lesquels les logos sont utilisés :

  • Icônes de site web
  • Bannières publicitaires
  • Emballages produits
  • Publicités
  • Réseaux sociaux et bannières
  • Cartes de visite
  • Papiers en-tête (factures, documents internes)
  • Campagnes de marketing ou d’emailing
  • Articles promotionnels (stylos, tee-shirts, tasses…)

Il est également important de prendre en compte la forme du logo et la manière dont il s’intégrera aux différents environnements dans lesquels il sera implanté. Certains contextes nécessiteront un logo horizontal (sur du papier en-tête, par exemple), tandis que d’autres nécessiteront un logo discret et de petite taille. La bonne nouvelle c’est qu’il est tout à fait possible d’avoir plusieurs versions de son logo.

Étant donné que les logos adaptatifs ont la côte, il n’y a pas de raison de se limiter à un seul design. Et cela permet de choisir la version de son design la plus adaptée à chaque situation. Il faut simplement s’assurer que toutes les versions sont bien cohérentes les unes par rapport aux autres, c’est-à-dire qu’elles doivent toutes donner l’impression d’appartenir à la même marque. Pour cela, il est utile de toutes les planifier et concevoir en même temps, au lieu de créer le logo principal et de l’adapter à chaque fois que le besoin se fait. Si vous pensez qu’un logo adaptatif est une bonne solution pour vous, commencez par réfléchir à quatre versions différentes dès le début du processus, et jouez sur la taille ainsi que sur le niveau de détail.

Étape 4. Faites des croquis de plusieurs concepts

Si vous avez déjà des idées de logos, vous serez peut-être tenté de vous jeter directement sur un logiciel de design de logo. Mais avant de commencer, prenez le temps de faire des croquis et d’explorer plusieurs possibilités. Ça ne coûte presque rien, c’est rapide, et surtout c’est un très bon moyen de faire marcher ses méninges.

Atlassian’s logo design process sketches
Le nouveau design du logo d’Atlassian est né d’une multitude de croquis

Esquissez plusieurs idées de design et voyez ce que ça donne une fois sur papier. Le fait de faire des croquis pourra vous aider à trouver encore plus d’idées. Mais, plus important encore, cela vous permettra de déterminer quels sont les concepts les plus pertinents et efficaces. Vous serez plus à même de remarquer les thèmes ou éléments récurrents, et vous serez davantage en mesure de les utiliser intentionnellement, jusqu’à trouver la combinaison idéale. 

Même si vous êtes presque certain d’avoir trouvé une bonne idée pour votre design, prenez le temps de faire d’autres croquis. Vous vous surprendrez peut-être avec une idée encore meilleure. Sinon, cela aura au moins le mérite d’avoir d’autres pistes à présenter à votre client s’il n’aime pas votre idée de départ.

Une fois que vous vous serez décidé pour un concept en particulier, faites des croquis des différentes variations possibles de ce concept en ajoutant ou en enlevant certains éléments, en explorant plusieurs polices de caractères, etc.

Étape 5. Créez des brouillons au format vectoriel

Vous devriez désormais avoir une belle sélection de croquis ainsi qu’une bonne idée de ce à quoi ressemblera votre logo final. Prenez vos trois meilleurs dessins et reconstituez-les dans votre logiciel de design. C’est là que la création du design final commence vraiment.

A logo design going from sketch to vector to business card mockup
Créer une version digitale de ses croquis permet de réfléchir à d’autres éléments, comme la couleur, le traitement et autres aspects de branding. Logo réalisé par cindric

Vous pouvez maintenant ajouter tous les éléments graphiques auxquels vous n’aviez pas accès sur papier : les couleurs du logo ainsi que la typographie.

Si vous êtes vous-même entrepreneur et que vous essayez de créer votre propre logo, sachez que cette étape requiert une certaine maîtrise des logiciels de design graphique. Et bien que vous puissiez tout à fait utiliser un éditeur de logo DIY, sachez que ces services-là n’offrent pas suffisamment d’options de personnalisation pour créer un logo réellement unique, et ne proposent que le strict minimum.

Vous pouvez aussi embaucher un designer freelance ou lancer un concours de design pour faire faire votre logo par un quelqu’un de plus expérimenté. Faire appel à un professionnel garantit généralement d’excellents résultats. Pour en savoir plus sur les avantages et les inconvénients des solutions qui s’offrent à vous, lisez notre article comparatif sur les meilleurs moyens d’obtenir un logo.

Une fois que vous aurez une première version déjà bien avancée, pensez à créer une présentation pour montrer une logo. Créez quelques variations, ajoutez-y les éléments de branding de la marque et faites une maquette digitale, de sorte à établier une belle présentation. Le but ici est de montrer clairement et de manière convaincante ce qui fait que votre idée de logo est la bonne.

Étape 6. Demandez l’avis de votre entourage

En revanche, nul besoin d’être graphiste pour apprécier le travail des autres. Même si, à vos yeux, votre logo est parfait, il y a des chances pour qu’il ne plaise pas à tout le monde.

Et ce n’est pas toujours une mauvaise chose. Lorsque l’on passe des heures (des jours, des semaines, des mois ?) à travailler sur la même image, on a tendance à perdre de vue ce qui compte vraiment. Un regard extérieur peut vous permettre d’identifier des éléments qui pourraient être améliorés et auxquels vous n’aviez pas pensé.

An illustration showing evolution within an office, from caveman to modern day
Les critiques et remarques vous aideront à faire évoluer le design de votre logo. Illustration réalisée par chocoboracer

Montrez votre design à plusieurs personnes de votre entourage et encouragez-les à vous faire des retours, à commencer par votre client et vos collègues. Mais ne vous arrêtez pas là ! Demandez l’avis de votre partenaire, de vos amis, de vos voisins, de votre boulanger… Les bonnes idées nous arrivent parfois des sources les plus inattendues et cet exercice vous permettra au moins de voir comment les gens réagissent à votre logo.

Demander l’avis des autres est beaucoup plus facile que d’interpréter et de modifier votre logo en fonction des retours de votre client. Posez autant de questions que nécessaire et faites preuve de discernement pour identifier les retours les plus pertinents. Le but de votre logo est de faire en sorte qu’il représente la marque de votre client. Demandez-vous donc si les retours que l’on vous fait vous aideront à améliorer ce point-là ou non. Si ce n’est pas le cas, expliquez poliment les raisons de vos choix. Quoi qu’il en soit, montrez-vous flexible et reconnaissez les faiblesses potentielles de votre design.

Étape 7. Préparez et livrez les fichiers finaux du logo

Une fois le design de votre logo terminé, vous devrez préparer vos fichiers. Vous devriez avoir déjà discuté du type de fichiers de design dont votre client aura besoin au début de votre collaboration (au cas où il aurait eu des pré-requis spécifiques), mais de manière générale, voici les fichiers qu’il est bon de fournir :

  • Fichier vectoriel source (souvent au format .ai) 
  • Fichier EPS/PDF files (pour les clients qui utilisent des logiciels vectoriels différents) 
  • Fichiers rasters haute résolution pour le web, y compris au format PNG, avec fond transparent
Character logo design of a delivery boy on a scooter
Il est temps de fournir ces fichiers finaux. Design réalisé par Creative Dan

Fournissez également des variations basiques de votre design à votre client : en noir et blanc, en couleurs, et monochrome.

Si vous utilisez des polices de caractères standards (c’est-à-dire que vous n’avez pas créées vous-même), vectorisez le texte de façon à ce que les polices restent les mêmes, quel que soit l’ordinateur utilisé pour ouvrir vos fichiers.

Donnez également à votre client les références de toutes les polices utilisées dans votre design au cas où il en est besoin par la suite (notez que la plupart des polices requièrent l’achat d’une licence par le client lui-même).

Toutes ces informations doivent être mentionnées dans le guide de style de la marque. Ce document permet non seulement de s’assurer que le logo sera utilisé correctement en toutes circonstances, mais c’est également un beau document à donner à votre client à la fin de votre collaboration, et qui renforcera la confiance qu’il accorde à votre design pour représenter sa marque.

Un bon design de logo donne vie à une marque

Avoir du talent est probablement un atout de taille pour créer un bon design, mais c’est un concept difficile à définir et personne n’est jamais vraiment certain d’en avoir, du talent. En revanche, vous pouvez être certain que les bons designs ne sont pas créés par accident. Ils sont le résultat d’un processus réfléchi et le produit de questionnements ciblés, de développement, ainsi que d’une collaboration.

Tous les éléments (les couleurs, les polices, la taille, les formes…) joueront un rôle dans l’effet que produira votre logo auprès du public ciblé. Et bien qu’il ne plaira probablement pas à absolument tout le monde, un design issu d’un processus bien pensé aura toutes les chances de faire mouche.

Envie d’en savoir plus sur le design de logo ? Lisez notre article sur la création d’un logo.

Vous voulez un logo efficace pour représenter votre marque ?
Nos designers sont là pour vous aider !

Cet article a été écrit par Peter Vukovic et publié pour la première fois en 2012. La version actuelle a été mise à jour avec de nouvelles informations et de nouveaux exemples.