Comme pour tout ce qui demande de l’imagination, c’est à plusieurs qu’on parvient à réaliser un design réussi. D’un autre côté, on dit souvent qu’en cuisine, mieux vaut n’avoir qu’un seul chef et plusieurs seconds, sinon vous courrez droit à la catastrophe ! C’est pourquoi à l’origine de tout bon design se trouve un bon brief créatif : un document qui explique clairement tout ce que tout le monde doit savoir à propos du projet graphique en question.

A wall mural of many elements bearing the words “We are the generation”
Art mural by Ron | Graphics for Gustav Jonsson

La rédaction d’un brief clair et complet n’est pas évidente pour tout le monde. C’est pourquoi nous avons créé ce petit guide pour vous aider dans ce processus. Développer sa créativité n’est pas toujours très logique, mais ça vaut sans aucun doute le coup !

Les grandes lignes

Voici les éléments que votre brief créatif doit comprendre. Ils ne seront pas forcément identiques d’un projet à l’autre, mais c’est un bon début.

    • Titre : le nom de votre projet. Cela permet aux graphistes, ainsi qu’à vos clients de mieux s’organiser.
    • Objectif : expliquez clairement ce que vous essayez d’accomplir avec votre projet.
    • Livrables : ce dont vous avez besoin, y compris le type de fichiers et la méthode de distribution que vous comptez utiliser.
    • Délai : la date à laquelle vous avez besoin des livrables.
    • Budget : le montant maximum que vous êtes prêt à allouer à ce projet.
    • Nom de votre entreprise.
    • Votre entreprise : décrivez brièvement ce que vous faites et surtout, décrivez la personnalité de votre marque.
    • Audience cible : les personnes que vous souhaitez toucher avec votre projet.
    • Concurrents : vos principaux concurrents et autres projets similaires réussis.
    • Style préféré : les couleurs et ton général que vous souhaitez produire. Indiquez également les couleurs à ne PAS utiliser.
    • Références graphiques : sélection des designs qui correspondent à vos préférences esthétiques.
    • Actifs : les fichiers de votre logo, les images que vous possédez, votre contenu et votre site web existant, qui permettront aux graphistes de mieux comprendre votre entreprise.

     

    Facile, non ? Nous allons maintenant voir comment étoffer chacun de ces éléments.

Première Etape: Avant de commencer…

Déterminez votre objectif

A dog detective logo for hound spy
Logo design by Vi.

Que vous veniez tout juste d’ouvrir votre première boutique ou que vous soyez à la tête d’un véritable empire, tout le monde a besoin de talents créatifs pour développer son entreprise, qu’il s’agisse de rédaction de contenu ou de design graphique. Essayer de tout faire en même temps est illusoire. Chaque projet va nécessiter des compétences, des logiciels, des recherches et un agenda bien spécifiques. Donc avant de vous lancer, assurez-vous d’avoir bien déterminé quel livrable vous attendez pour tel projet en particulier.

Déterminez votre budget

A monopoly man character illustration
Mascot design by Snowkie

Avant de rédiger votre brief créatif, faites la liste de tout ce que vous devez prendre en considération. Par exemple :

  • Budget maximum : n’oubliez pas que, en plus de rémunérer votre graphiste, vous devrez payer un imprimeur/codeur, des images stock, des licences d’utilisation de polices de caractères, etc.
  • Texte final : les graphistes peuvent travailler avec un texte provisoire, mais le nombre de final aura un impact sur le design.
  • Délais : annoncez clairement vos délais, même s’ils vous semblent lointains. Vous avez peut-être l’impression d’avoir beaucoup de temps devant vous, mais on n’est jamais à l’abri d’un imprévu. N’oubliez pas que votre graphiste n’a pas plus envie que vous de travailler la nuit.

Renseignez-vous

A cartoon of personified tools

Deuxième étape: Faîtes connaissance

Vous…

An illustration of a stand-up comedian
Ils rient avec vous, on vous assure. Illustration réalisée par nasgort

Pas toujours évident de se présenter… Lorsque vous êtes à une soirée, il est probable que vous approchiez un inconnu en lui disant bonjour, puis en vous présentant et enfin, en racontant une anecdote amusante. Mais, en principe, vous ne vous lancez pas dans un monologue sans fin pour déballer toute l’histoire de votre vie.

Votre brief créatif est également une première présentation….

Soyez spécifique en parlant de votre produit/service, mais ne racontez pas l’historique entier de votre entreprise. Ce n’est pas pertinent. Réfléchissez à la manière dont les informations que vous donnez vont pouvoir vous aider à atteindre votre objectif. Vous cherchez à vous faire connaître ? Votre service/produit facilite le quotidien ? Permet-il d’accéder à quelque chose jusque-là inaccessible ? Etc.

Ne recopiez PAS la page à propos de nous de votre site web.

Petit conseil utile : écrivez pourquoi vous, personnellement, aimez ce que votre entreprise propose. N’oubliez pas que si le texte communique des faits, le design communique une émotion.

…et votre cible

A series of flat design illustration showing different kinds of people
Business avatars par Bonographic pour gvc3204

Certains graphistes aiment faire leurs propres recherches, mais au final, vous connaissez vos clients mieux que personne. Les statistiques de bases comme l’âge et lieu d’habitation sont un bon début, mais ne vous arrêtez pas en si bon chemin. Donner un visage et un nom à vos clients. Imaginez leur vie quotidienne et ce qu’ils aiment faire de leur temps libre. Une fois que vous avez cerné leur personnalité, rapprocher toutes ces informations à votre projet. Comment votre produit/service va-t-il être bénéfique à vos clients ?

Troisième étape: le style

Observez la concurrence

A logo design of a big fish swallowing a smaller fish
Logo design par bo_rad

Vos concurrents évoluent sur le même marché que vous et vous comprenez certainement très bien la manière dont ils fonctionnent vis-à-vis des consommateurs. Vous connaissez l’histoire de leur marque, pourquoi donc ne pas regarder ce qu’il se passe du côté de leurs designs ? Ces informations seront très utiles dans votre brief créatif.

Bien sûr, s’il est important d’être au courant des techniques utilisées par vos concurrents, vous n’êtes pas tenu de les imiter. Pourquoi êtes-vous différent ? Vos produits/services sont similaires, mais vous êtes peut-être après une audience plus aisée ? De la même manière, prenez garde à ne pas être trop effacé dans le paysage : analyser les tendances et les styles trop souvent utilisés dans votre secteur.

Explorez votre propre style

A logo design showing a group of fashionable women
Speaking of Dresses logo réalisé par SHANAshay pour VCris

C’est la partie la plus amusante du processus — prendre du recul par rapport à son projet pour déterminer son propre style. Internet est une formidable source d’inspiration. Les sites comme Dribbble, Behance ou Pinterest sont très utiles dans cette démarche. Si vous aimez particulièrement le travail d’un graphiste en particulier, ajouter des exemples de son portfolio à votre brief. Rassemblez autant de design que possible et identifiez les éléments qui vous plaisent dans chacun d’eux. Quels sont leurs points communs ?

Parler de design graphique

An illustration of a middle aged man dressed in a bloody fairy costume
Illustration réalisée par treemouse pour thebloodfairy

Là, ça devient plus difficile — donnez des mots à votre vision esthétique. Pas toujours facile quand on n’est pas soi-même artiste (ne nous voilons pas la face). Nous allons tenter de vous aider.

Mis à part les termes généraux relatifs au design graphique (qui sont toujours bien de connaître), au final ce que vous allez devoir exprimer ce sont les attributs que vous voulez associer à votre marque. Tout comme votre audience cible, votre entreprise a une personnalité. Si votre entreprise était une personne en chaire et en os, qui serait-elle ? Faites la liste des qualités qui la décrivent le mieux. Que disent ses ami(e)s d’elle ?

Utilisez ensuite ces informations pour votre projet. Commencez par regarder les designs que vous avez précédemment rassemblés. Sans avoir plus d’informations sur les entreprises auxquelles ils appartiennent, que pouvez-vous dire de la personnalité de ces marques simplement en regardant leurs designs ? Essayer de deviner l’élément qui vous fait penser telle ou telle chose (par exemple, la typographie sérif, une palette de couleur délavée, etc.). Est-ce que les traits de personnalités que vous avez dégagés de ces designs correspondent aux attributs que vous souhaitez associer à votre marque ? Si c’est le cas, ces informations seront très utiles à votre graphiste. Sinon, il s’agit sûrement d’un style que vous aimez vous personnellement, et qui n’est pas pertinent à votre projet. Mais l’exercice en vaut la chandelle quoi qu’il en soit.

An app icon showing a superhero knocking out letters
Icône pour application mobile réalisée par Akira X3 pour imlabs

Il est temps de passer au texte. Procédez en deux temps : décrivez d’abord la personnalité de votre marque, puis faites le lien avec vos préférences stylistiques. Si vous n’avez aucune idée, ni de l’un ni de l’autre de ces deux aspects, reprenez l’étape précédente.

An illustration of a knight with a pencil as a sword and a letter as a shield
Design de personnage réalisé par Art Astronautfor josephz7

Commencez par vous pencher sur les attributs que vous avez listés et assurez-vous qu’ils soient bien spécifiques. Les adjectifs tels que « vintage » ou « sophistiqué » peuvent être utiles, mais ils sont trop vagues. Si vous avez un doute, essayez de préciser. Par exemple, « vintage année 70 » ou « sophistication sobre » sont déjà des termes plus utiles.

Aussi, ne donnez pas de références sans dire pourquoi tel ou tel design vous plaît. Décrivez ce que vous aimez dans chacune des références que vous fournissez, en mettant en relation l’élément en question à la personnalité de votre marque. Sans cela, le graphiste avec lequel vous travaillez sera peut-être, lui, attiré par un autre élément du même design qui n’a rien à voir avec celui que vous vous aimez.

Quatrième étape: écoutez votre graphiste

Enfin ! Votre brief créatif est terminé et votre projet est lancé. Mais, à votre plus grand désespoir, votre graphiste vous informe que l’objectif de votre projet n’est pas très clair. Et que votre design préféré parmi les références que vous avez données n’est pas aligné avec les autres. Il vous conseille de modifier votre brief, sur lequel vous avez pourtant déjà beaucoup travaillé.

C’est normal. Rien n’est écrit dans la pierre tant que votre projet n’est pas achevé (c’est-à-dire, tant que vous n’avez pas envoyé les livrables là où elles doivent être envoyées). Les graphistes sont de véritables atouts dans ce processus, ils ne sont pas simplement là pour sortir des designs de leur chapeau. Écoutez ce qu’ils ont à vous dire. Vous découvrirez peut-être même un aspect de votre entreprise que vous n’aviez pas remarqué jusque-là. Et surtout, n’oubliez pas que le « processus créatif » n’est pas un long fleuve tranquille, c’est avant tout une collaboration.

An illustration of a group of people washing an elephant
Illustration réalisée par DashaMari

Ne vous inquiétez pas, vous y arriverez.

La vérité c’est que la qualité du brief créatif n’est pas toujours déterminante. Parfois, tel un miracle, même un brief mal rédigé peut fonctionner à merveille. Certains entrepreneurs ont parfois de la chance et se retrouvent avec un excellent design malgré la qualité très médiocre de leur brief de départ… Mais ne tentez pas le diable, voulez-vous ? Vous avez monté votre propre business. Êtes-vous parvenu jusque-là en comptant sur la chance ? Pourquoi commencer maintenant ?