5 conseils pour éviter de faire un burnout

Les entrepreneurs sont prêts à faire à peu près n’importe quoi pour éviter de faire un burnout. Et ils ont bien raison : travailler toute la nuit avec pour seule compagnie la lumière bleue de votre écran, regarder une liste d’un kilomètre de tâches à faire sans pouvoir rassembler suffisamment d’énergie pour faire quoi que ce soit et se nourrir exclusivement de pizzas surgelées parce qu’on n’a pas le temps d’aller faire des courses… c’est loin d’être le rêve !

Pourtant, tous les entrepreneurs se destinent au burnout, à un moment ou à un autre. Mais pour la plupart d’entre eux, l’expérience est si traumatisante qu’ils jurent ne jamais refaire les mêmes erreurs. Il y a cependant une grande différence entre essayer d’éviter le burnout et éviter un burnout pour de vrai. Si vous ne faites pas attention, il se peut que vous vous dirigiez droit vers le « craquage », malgré toute votre bonne volonté.

Mais ce n’est pas une fatalité ! Voici cinq astuces pour vous aider à éviter d’aller au-delà de vos limites tout en restant le super-entrepreneur que vous êtes :

Comment éviter le burnout

1. Concentrez-vous sur votre savoir-faire à vous

Le moyen le plus simple de faire un burnout est d’essayer de tout faire soi-même. Même si vous êtes potentiellement à mesure d’accomplir toutes les tâches pertinentes à votre business, vous ne pouvez pas rajouter des heures à vos journées.

Vous avez monté votre propre entreprise parce que vous avez trouvé quelque chose qui vous passionnait. Qu’il s’agisse d’un logiciel ou d’un service, vos clients savent probablement que personne ne vous surpasse dans votre domaine. C’est votre « zone de génie ». C’est ce que vous faites mieux que tout le monde, ce que vous pouvez faire pendant des heures tout en oubliant complètement de vous nourrir.

Baby Einstein
Passez du temps dans votre « zone de génie », comme ce petit bonhomme. Via Costume-works.com.

En passant la majorité de votre temps à faire autre chose, comme mettre au point des emails marketing ou gérer le service client, vous n’aurez plus d’énergie pour faire ce que vous aimez vraiment. Pour éviter de foncer dans le mur, vous devez à tout prix déléguer.

Embauchez un assistant virtuel pour gérer vos tâches administratives, faites appel à un graphiste pour créer votre logo et votre charte graphique, et à un rédacteur de contenu pour rédiger vos brochures commerciales et vos supports de vente.

C’est en confiant ces tâches à d’autres professionnels que vous parviendrez à dégager du temps pour faire ce que vous aimez vraiment faire et ce à quoi vous êtes vraiment bon. Travailler deviendra plus plaisant et moins risqué en ce qui concerne un éventuel burnout.

2. Décomposer vos objectifs

Comment vous sentir dépasser en un rien de temps ? Écrivez tous vos objectifs pour les cinq années à venir, comme « faire un million d’euros de vente » ou « développer mon entreprise dans plus de 10 pays », puis regardez attentivement votre liste.

.Vous sentez l’anxiété monter ? Vous avez le vertige et les mains moites ? C’est bien ce qu’on pensait.

C’est ce que provoque ce type d’objectif sur tout entrepreneur normalement constitué. Essayer de soutenir une pression pareille équivaut à essayer de pousser une masse de 10 000 kg en haut d’une colline sans jamais atteindre le sommet.

Inspirational Quote
La clé pour atteindre ses objectifs est de commencer grand et de décomposer. Via Young Tri.

Woah. Je sens le burnout venir rien qu’en y pensant !

C’est pourquoi il est crucial de décomposer vos objectifs pour les rendre moins effrayants. De cette façon, vous pouvez vous attaquer à vos gros projets pas à pas sans prendre le risque de brûler vos ailes en cour de route.

Disons par exemple que votre but est d’atteindre un million d’euros en vente dans les cinq prochaines années. Pour décomposer cet objectif, fixez-vous des objectifs en années, en mois, en semaines et en jours. Au lieu de garder ce gros chiffre en tête, vous aurez pour objectif 100 000 euros dans les douze mois suivants le lancement de votre nouveau produit. Ce qui veut dire que vous devez penser à votre nouveau produit cette semaine, afin que votre équipe ait le temps de brainstormer sur vos nouvelles idées.

Décomposer ses objectifs étape par étape est essentiel pour ne pas générer un stress supplémentaire et se concentrer sur les tâches quotidiennes à accomplir.

3. Sortez

Nombreux sont les entrepreneurs qui passent leur temps enchaînés à leur ordinateur. Ils sont tellement concentrés sur leur travail qu’ils finissent par passer le plus clair de leur temps entre les quatre murs de leur bureau. Pourtant, le nombre d’heures passées assis sur sa chaise n’est pas équivalent à la quantité de travail accompli. Cela équivaut simplement au burnout.

Ce n’est bon ni pour vous ni pour votre entreprise de passer tout ce temps renfermé. Travailler sans relâche vous rend moins productif, moins créatif et d’autant plus sujet à la dépression nerveuse…

Comment faire pour revigorer votre esprit et éviter le pire ? Sortez !

Girl jumping outside
Passez du temps dehors. Via Max Pixel.

Les chercheurs de l’Université UC Davis ont trouvé que l’inspiration née lorsque nous sommes dehors et non pas au bureau. SURTOUT, lorsque nous sortons pour aller dans un environnement naturel. Un petit tour dans votre quartier peut suffire à relancer votre créativité et vous aider à rester sain d’esprit.

Mettez-vous un réveil toutes les deux heures. Dès qu’il sonne, éloignez-vous de votre ordinateur et sortez. Respirez le bon air et emmagasinez un stock de vitamine D pour recharger vos batteries et booster votre productivité. Cadeau de mère Nature.

4. Respirez

En tant qu’entrepreneur, votre cerveau va à mille kilomètres-heure, passant d’une idée à une autre puis à une autre encore. Ce flux constant signifie que vous êtes toujours plongé dans vos pensées. Et c’est épuisant ! Non seulement cela vous mènera droit dans le mur, mais cela vous empêche également d’apprécier le moment présent.

Ralentissez, changez-vous les idées et profitez de ce qui vous entoure. Ce sera énormément bénéfique, tant pour votre entreprise que pour vous-même.

Respirez. Via Fitness Intuitive

La médiation est conseillée pour. En plus de réduire le stress et d’augmenter notre productivité, méditer nous aide à nous concentrer, à trouver de bonnes idées et nous rend tout simplement plus heureux et en meilleure santé. Et ce n’est même pas tout, vraiment. La méditation est également un excellent moyen de rester concentré sur le moment présent et d’éviter le dialogue interne continu et épuisant qui prend place dans notre tête…

Pour commencer, asseyez-vous sur une chaise et laissez vos pieds bien à plat au sol. Fermez les yeux et concentrez-vous sur votre respiration. Dès que vous sentez que vos pensées commencent à divaguer vers d’autres choses, reconcentrez-vous sur votre respiration.

C’est tout. Non, sérieusement. Augmentez progressivement votre temps de médiation de 10 à 30 minutes par jour. Combattez le burnout par la médiation — votre entreprise vous remerciera.

5. Divertissez-vous

Jack Nicholson avait raison dans The Shining : « all work and no play make a Jack dull boy ». Que vous adoriez votre métier ou pas, si vous ne vous arrêtez jamais de travailler, vous vous épuiserez. Et vite.

Pour trouver le bon équilibre entre vie professionnelle et vie privée, vous devez vous arrêter de travailler de temps en temps ! C’est bien là tout le sens du mot « équilibre »… Déjeunez avec un ami dans la semaine, prenez des vacances (sérieusement… Prenez des vacances). Passez du temps avec votre famille et vos amis pour recharger vos batteries et oubliez un peu le travail.

Les enfants ne sont pas vraiment sujets au burnout parce qu’ils prennent le temps de s’amuser. Via Frank McKenna.

En prenant un peu de recul sur votre travail et en vous concentrant sur les autres choses qui vous procurent de la joie dans la vie, non seulement vous vous sentirez mieux, mais vous travaillerez mieux également. Mettre son travail en pause (pendant une heure, un jour ou deux semaines) procure toutes sortes de bénéfices : vous serez plus productif, plus créatif et plus énergique. Sans parler du fait que d’avoir autre chose dans sa vie que votre travail vous donnera un sentiment de sérénité et de plénitude.

Le secret de l’équilibre est, sans surprise, de donner autant d’importance à votre vie qu’à votre travail. Et ça, chers amis, c’est bien l’antidote imparable contre le burnout.

To-do list essentielle pour éviter le burnout

Éviter le burnout, ça commence aujourd’hui. Si vous vous sentez dépassé par votre entreprise (qui ne l’est pas ?), je vous défie de vous éloigner du burnout et d’adopter une attitude plus équilibrée en mettant en place chacune de ces mesures :

  • Faites une liste de tout ce que vous faites dans la journée. Ensuite, entourez ce que, a) vous n’avez pas vraiment besoin de faire, b) vous n’aimez pas faire et c) ce que quelqu’un d’autre pourrait faire à votre place. Déléguez ensuite 3 tâches de votre liste à quelqu’un d’autre.

  • Réfléchissez à là où vous voulez être dans 5 ans. Trouvez ensuite une chose simple que vous pouvez faire ce mois-ci, cette semaine, puis aujourd’hui pour vous rapprocher de cet objectif.

  • Au cours de la semaine, prenez le temps un jour d’aller faire une balade ou de déjeuner dehors. Prenez l’air et faites le plein de vitamine D avant de vous replonger corps et âme dans votre travail.

  • Réservez dix minutes de votre temps chaque matin pour vous asseoir en silence. Concentrez-vous sur votre respiration et laissez-vous aller. Commencez par cinq minutes si vous trouvez le temps long au début, et augmentez progressivement.

  • Appelez un(e) ami(e) et allez manger ou boire un café avec lui/elle. Passer du temps avec quelqu’un qui vous fait rire vous permettra de vous détendre et de vous rappeler qu’il y a d’autres choses plus importantes que le travail dans la vie.

Vous êtes prêt à relever le défi et à éviter le burnout ? Laissez-nous un commentaire pour nous dire où vous en êtes !