La charte graphique traduit l’âme de votre entreprise (votre mission, votre vision et vos valeurs) en plusieurs éléments de design. Elle vous permet également de montrer aux autres comment, exactement, vous souhaitez représenter votre marque. Comment réaliser votre propre guide ? On vous l’explique dans cet article.

brand guidelines

Qu’est-ce qu’une charte graphique?

Une charte graphique est un document qui codifie la manière dont une organisation souhaite se présenter au reste du monde. En d’autres termes, c’est un outil contenant toutes les références permettant de maintenir une certaine cohérence dans l’image d’une marque, qu’il s’agisse d’identité visuelle, sonore, etc. C’est un outil si puissant que certains la surnomment même « la bible ». Mais ne vous laissez pas intimider !

Avec une charte graphique, vous pouvez être certain que votre marque est représentée comme il se doit, en toutes circonstances, même si votre personnel change au fil du temps.

Pourquoi est-il important d’avoir une charte graphique?

Votre identité visuelle est un peu comme la personnalité de votre entreprise. C’est la manière dont le monde vous reconnaît et vous fait confiance. Si vous changez la manière dont vous vous habillez et la manière dont vous agissez tous les jours, votre entourage n’aura probablement pas l’impression de vous connaître et aura d’autant plus de mal à vous faire confiance.

thinking panda
Réalisé par adamuk

Imaginez que l’un de vos collègues, toujours propre sur lui, mette chaque jour une chemise blanche bien rentrée dans son pantalon et qu’un jour, il arrive au bureau mal rasé avec un jean troué et un énorme tatouage sur le bras. Cela vous mettrait probablement mal à l’aise, car vous n’avez pas l’habitude de le voir comme ça. Vous serez peut-être même tenté de lui demander si tout va bien dans sa vie, par inquiétude.

C’est la même chose avec votre marque : changer trop souvent d’apparences va semer la confusion auprès de vos clients et probablement, les éloigner de vous. Une charte graphique est un document important parce qu’il vous aide à rester cohérent quel que soit le médium que vous utilisez.

Les éléments clés de votre identité visuelle

Avant de créer votre charte graphique, vous devez définir votre marque. Il y a cinq éléments clés : mission, vision, audience cible, personnalité et valeurs.

Ce sont les éléments les plus importants parce qu’ensemble, ils expliquent ce que vous faites et pourquoi vous le faites. Tous les autres aspects de votre charte graphique seront des éléments concrets qui expliqueront ces éléments cruciaux de manière en design.

Mission et vision : Rédiger sa mission consiste à expliquer pourquoi votre entreprise existe tandis que votre vision expliquera vers quoi vous tendez. L’une comme l’autre peuvent être très ambitieuses (changer le monde) ou au contraire très modeste. Le plus important c’est qu’elles soient vraies toutes les deux.

Audience cible : décrivez vos clients et pourquoi ils sont vos clients (par exemple, vos produits ou services répondent à l’un de leurs besoins, etc.) Si vous avez fait une étude marketing avant de vous lancer, ajoutez vos résultats à votre guide pour aider votre équipe à mieux cerner vos clients. Vous trouverez un guide plus approfondi pour définir votre audience cible ici.

Personnalité : Faites une liste de quatre ou cinq adjectifs qui décrivent le mieux votre marque. Cela donnera le ton à vos designs autant qu’a vos textes. Êtes-vous sophistiqué ou décalé ? Traditionnel ou tendance ? Demande l’avis de votre équipe.

Astuces : lister les quatre ou cinq adjectifs qui sont opposés à votre marque peut également vous aider. D’ailleurs, beaucoup d’agences de marketing commencent leurs projets ainsi.

Valeurs : Déterminez les principes fondateurs qui guideront les décisions que vous prenez pour votre entreprise. Plus vos valeurs seront faciles à se rappeler, plus il sera facile pour votre équipe de les appliquer.

 Comment créer une charte graphique pour votre marque?

1. Trouver l’inspiration

Vous avez déjà entendu dire qu’une image valait mille mots, n’est-ce pas ? Commencer votre travail de préparation en réunissant des images qui donneront le sentiment que vous souhaitez provoquer avec votre marque. Lorsque nous avons lancé la refonte de 99designs, chaque équipe a créé une planche sur Pinterest pour montrer comment chacun comprenait les valeurs de l’entreprise.

C’est un excellent exercice qui permet d’impliquer tous les employés d’une entreprise dans le processus.

Réfléchissez à:

  • Quelles sont les choses qui ont bien marché pour votre entreprise jusque-là ? Réunissez les publicités, les emails et newsletters qui ont été un succès.
  • Quelles sont les autres marques que vous aimez bien ?
  • Quelles questions vous pose-t-on régulièrement ? Gardez un journal des commentaires qui reviennent souvent. Si vous vous apercevez que vous fournissez les mêmes informations à vos designers et copywriters, il serait peut-être judicieux d’ajouter ces informations à votre guide de style.
  • Cet exercice vous donnera des exemples concrets qui vous aideront à définir l’identité de votre marque.Prenez des notes précises à propos des choses que vous aimez et de celles que vous n’aimez pas (par exemple : « l’image est cohérente avec ma marque, mais pas le texte »). Vous vous retrouverez peut-être à utiliser certaines de ces images pour construire votre guide.

2. Définissez les § éléments essentiels à inclure dans votre charte graphique

Une fois que vous avez réuni suffisamment d’éléments, il est temps de commencer à travailler avec un graphiste pour donner forme à votre guide. Choisissez un designer avec qui vous communiquez bien et avec qui vous vous sentez à l’aise. Il s’agit avant tout de découvrir ce qui fonctionne bien pour vous et votre designer est là pour vous aider tout au long de ce processus, et vous donnera parfois même des idées auxquelles vous n’aviez pas songé.

elements of a brand style guide

On peut réduire à six les éléments essentiels qui doivent figurer dans toutes les chartes graphiques. Faites-en votre priorité et celle de votre graphiste. Certains de ces éléments sont peut-être déjà bien définis (votre logo par exemple), mais d’autres vous obligeront à consulter toutes les images et tous les textes que vous avez réunis au cours de l’étape précédente. Votre designer vous aidera à traduire ce contenu en éléments graphiques tangibles.

1er élément: l’histoire de votre marque

Présentez votre marque. Un simple résumé permettra à vos employés ainsi qu’à vos collaborateurs de comprendre les valeurs qui sont au centre de votre marque et de la représenter comme il se doit.

Les cinq éléments qui constituent votre marque et dont nous avons parlé plus tôt (mission, vision, audience, valeurs et personnalité) peuvent être ajoutés à cette présentation. Vous pouvez également choisir de ne rendre publics que certains de ces éléments.

Évaluez ce qui sera le plus utile en tant que référence. Tout ce qui figurera dans votre guide de style doit être fidèle à ces éléments de base.

2ème élement: le logo

Vous avez peut-être déjà déterminé la couleur de votre logo, mais avez-vous pensé à la manière dont il s’intégrera aux différents supports que vous allez utiliser ? Ce chapitre de votre guide de style doit expliquer la façon dont vous souhaitez que votre logo soit implémenté en fonction des différents environnements auxquels il est destiné. Cela permet également de prévenir certaines catastrophes graphiques (étirement, compression, modification, mauvais alignement, etc.) qui pourraient brouiller votre message.

good and bad logo

Présentez toutes les versions approuvées de votre logo, expliquez dans quelle situation utiliser telle ou telle version et illustrez vos propos pour que tout soit clair.

  • Dimensions : donnez les dimensions minimums et les proportions de votre logo
  • Espace : si votre logo requiert une certaine quantité d’espace vide (autour par exemple), rédigez vos instructions.
  • Couleurs : Montrez les variations possibles (négatif, en couleur, noir et blanc) et expliquez leurs différentes utilisations.
  • À proscrire : il est tout aussi important d’illustrer les choses à ne pas faire.

Vous avez besoin d’aide ? Lisez notre guide d’utilisation des logos.

3ème élément: la palette de couleur

En parlant de couleurs, il est judicieux de définir la palette de couleur qui correspond à l’identité de votre marque. La plupart des marques choisissent quatre couleurs au plus et ne s’éloignent pas trop des couleurs de leur logo.

heineken identity design color palette
Palette de couleur du guide de style de Heineken.

Vous pouvez par exemple choisir une couleur claire pour les fonds, une couleur plus foncée pour le texte, une couleur neutre et une dernière couleur qui ressort par rapport aux autres. C’est exactement ce que Heineken a fait.

4ème élément: la typographie

Encore un aspect essentiel de l’identité de votre marque : les polices de caractères. Les besoins de votre marque vont influencer le nombre de polices dont vous allez avoir besoin. De manière générale, on utilise une police différente pour son logo et pour le reste, de sorte à créer un contraste. Votre designer peut vous aider à déterminer vos besoins.

absolut identity design typeface
Police de caractères principale du guide de style d’Absolut..

Quel que soit le nombre de polices de caractères que vous avez choisies, assurez-vous que chacune de vos polices soit utilisée correctement en donnant des instructions claires.

  • Présentation : Expliquez pourquoi vous avez choisi telle ou telle police, dans quelle mesure ce choix correspond bien à votre marque et dans quelle(s)situation(s) utiliser la police en question (gros titre, corps, légende, etc.).
  • Alignement : précisez bien l’alignement souhaité (à gauche, à droite, centré, justifié).
  • Espacement : indiquez les proportions et le crénage à respecter pour chaque police choisie.

5ème élement: Images

nike football brand imagery
IInstructions concernant les images du guide de style de Nike.

Il est normal que vous sachiez quelles images et illustrations correspondent le mieux à votre entreprise. Mais en ajoutant un chapitre sur ce sujet dans votre guide de style, toutes les autres personnes impliquées dans votre entreprise sauront également quoi faire, sans nécessiter votre approbation à chaque fois qu’une décision doit être prise.

Vous pouvez aborder ce sujet de différentes manières et n’hésitez surtout pas à y inclure les images que vous avez réunies dans les étapes précédentes.

  • Meilleure pratique : Donnez des exemples d’images qui ont bien fonctionné pour votre entreprise. Expliquez les différentes façons dont vous souhaitez que l’on communique sur votre entreprise (catalogue papier, compte Instagram, etc.).
  • Inspiration : si vous n’avez pas d’exemple à fournir, illustrez vos propos avec en prenant exemple sur les grandes marques. Cela donnera à votre équipe une idée de ce que vous avez en tête.
  • Mood board : réunissez des images qui évoquent le sentiment de vous souhaiter communiquer à vos clients.

6ème élément:: Voix

On ne pense pas toujours au ton que l’on emprunte lorsqu’on pense à rédiger un guide de style. Cela a pourtant une grande influence sur la manière dont votre audience vous perçoit.

skype brand voice guidelines
Ton approprié dans le guide de style de Skype.

Tout comme pour les images, vous pouvez aborder ce sujet de plusieurs manières :

  • Meilleure pratique : si vous avez des exemples de communications qui correspondent au ton auquel vous aspirez, ajoutez-les à votre guide.
  • Personnalité de votre marque : utilisez les quatre ou cinq adjectifs qui qualifient le mieux votre marque pour décrire le ton approprié à utiliser au sein de votre entreprise.
  • À faire et à éviter : parfois, la simplicité est encore la meilleure des solutions. Listez les mots que vous aimez bien et ceux que vous n’aimez pas pour aider votre équipe à cerner votre pensée.

3. Les besoins spécifiques à vitre marque

Si toutes les entreprises ont des besoins communs et doivent inclure les 6 éléments ci-dessus dans leur charte graphique, certaines marques devront également parler de leurs besoins spécifiques.

  • Votre entreprise est basée sur l’internet ? Donnez des précisions sur la mise en page des images sur votre site web.
  • Vous vendez des produits ? Ajoutez vos directives pour le packaging de vos produits.
  • Les réseaux sociaux sont votre priorité en terme de marketing ? Donnez des exemples d’images appropriées à utiliser sur ces canaux de communication.Un guide de style doit correspondre à l’entreprise pour laquelle il est fait. Commencez par faire une liste de tous les éléments que vous devez passer en revue dans votre guide. Voici de quoi vous lancer :

4. Grandes lignes et conception

Prenez vos 6 éléments essentiels, ajoutez-les à vos besoins spécifiques et créez les grandes lignes directrices ! Ceci vous aidera à déterminer la structure de votre guide :

    • Histoire de la marque
      • Bonjour, nous sommes MARQUE, voici ce qu’on fait.
      • Notre mission, notre vision et nos valeurs sont…
    • Logo
      • Voici notre logo et ce qu’il représente pour nous.
      • Voici comment utiliser notre logo.
      • Voici comment ne pas utiliser notre logo.
    • Palette de couleurs
      • Voici notre palette de couleurs.
      • Voici les références CMJN et HEX de ces couleurs.
    • Typographie
      • Voici les polices de caractères que nous utilisons et les raisons pour lesquelles nous avons choisi ces polices.
      • Voici la police principale que nous avons choisie.
      • Voici la police secondaire que nous avons choisie. Elle est belle, hein ?
    • Images
      • Voici les images qui correspondent à notre marque.
      • Et voici comment les mettre en page.
    • Ton
      • Voici la manière dont nous parlons.
      • Voici ce qu’il faut faire et ce qu’il ne faut pas faire.
    • Website
      • Voici ce à quoi ressemble notre page d’accueil et voici ce que vous pouvez et ne pouvez mettre dessus.
      • Voici comment nous présentons nos produits.

     

  • Une fois que vous avez défini les grandes lignes directrices de votre guide, réfléchissez au format auquel vous voulez le diffuser (PDF, version papier, etc.). Discutez avec votre designer de tous les aspects (portrait versus paysage, dimensions d’impression, etc.). Après ça, vous êtes prêt !N’oubliez pas qu’il s’agit d’un document de travail. L’information doit être claire et facilement accessible. Pensez par exemple à ajouter un sommaire.

5. Développement de votre entreprise

apple logo evolution

Votre charte graphique n’est pas figée pour toujours et à jamais. Il va évoluer au fur et à mesure que votre entreprise évolue et vous y reviendrez pour ajuster ou ajouter des informations de temps en temps. Le plus important est de commencer sur des bases solides avec un guide bien construit dès le départ.

Cependant vous n’allez pas le changer tous les deux jours non plus.

Désignez un endroit où conserver toutes les nouveautés au fur et à mesure qu’elles se présentent (nouvelles décisions, nouveaux exemples, etc.) de sorte à pouvoir mettre votre guide à jour d’un seul coup le moment venu. Par exemple, tous les mois, les trimestres ou encore chaque année.

Vous êtes maintenant prêts à créer votre charte graphique!

Votre entreprise est bien plus que les produits que vous vendez et les services que vous proposez. Une image de marque forte et bien définie vous permettra de vous démarquer de vos concurrents. Votre charte graphique explique clairement à votre équipe comment accomplir cela.

Les chartes graphiques ne sont pas tous des pavés infinissables. Certains tiennent même en une seule page. Tout dépend de votre entreprise et de ses besoins. L’important est qu’il renferme toutes les informations pertinentes à votre marque qui serviront ensuite de références pour tous vos projets à venir.

Vous avez envie de vous lancer? Allez encore plus loin avec une nouvelle identité visuelle !