Félicitations ! Vous venez de démarrer votre activité et vous êtes officiellement un entrepreneur ! Bien que cette nouvelle expérience soit aussi passionnante que stimulante, vous rencontrerez sûrement quelques obstacles sur votre parcours et, comme tout débutant, il est fort probable que vous commettiez des erreurs.

Mais rassurez-vous, nombreux sont ceux qui sont passés là avant vous. Nous avons donc pensé à partager avec vous leur expérience afin de vous éviter de commettre les 10 erreurs les plus courantes :

1. Essayer de tout faire tout seul

Drunk Robot Logo
Vous n’êtes pas une machine, n’essayez pas de tout faire faire tout seul. Logo réalisé par maneka

L’une des erreurs les plus commises chez les nouveaux entrepreneurs est d’essayer de tout faire soi-même.

Lorsqu’on lance un nouveau projet (surtout si c’est sa première fois), on a tendance à le considérer comme son petit bébé. Et tout le monde sait bien qu’il n’est pas facile de laisser son nouveau-né à une baby-sitter pour la première fois.

Lorsque l’on essaye de tout faire soi-même, en général ce qu’il produit c’est que l’on ne fait tout simplement pas tout. Même si vous êtes un superhéros des temps modernes, vous devrez faire appel à d’autres professionnels pour faire décoller votre business. Rappelez-vous bien qu’il faut tout un village pour élever un enfant. À tout vouloir faire tout seul, vous allez vous retrouver en boule sous votre bureau à maudire le jour où vous avez décidé de créer votre entreprise.

Prenez les devants et rassemblez une équipe de professionnels en qui vous avez confiance. Vous aurez besoin d’eux plus vite que ce que vous ne le pensez.

Pour que votre entreprise soit un succès, vous devez trouver le rôle dans lequel vous serez le plus utile. Êtes-vous doué en stratégie, ou plutôt en marketing ? Réfléchissez aux aspects de votre entreprise que vous voulez gérer et laissez votre équipe se charger du reste.

2. Se charger du design… sans même connaitre Photoshop

Pawcasso.com Logo
Laissez les graphistes se charger du design. Concours de design graphique de Pawcasso.com remporté par Mat W pour Pawcasso.com

Pour reprendre le point précédent, beaucoup d’entrepreneurs pensent qu’ils doivent absolument être en charge du design de leur entreprise. Mais le seul cas où cette idée peut-être considérée comme bonne, c’est si vous êtes vous-même graphiste.

On répète au cas où : vous ne devriez vous occuper du design de votre entreprise que si vous êtes vous-même graphiste. Le design de votre marque est une chose très importante. Vos logo, site web, brochure et packaging sont des éléments qui constituent l’identité de votre marque et qui vont jouer un rôle crucial dans l’idée que votre audience et vos concurrents se font de votre entreprise. Devinez ce qu’il se produira si votre charte graphique a l’air d’avoir été réalisée par un amateur… Vos clients et investisseurs potentiels auront l’impression que votre entreprise est gérée par un amateur. Laissez les professionnels faire leur travail et confier vos besoins en design à un graphiste. Il vous aidera à donner à votre entreprise une image qui inspire la confiance.

En revanche, ce n’est pas parce que vous faites appel à un graphiste que vous ne pouvez pas influencer sur la charte graphique de votre entreprise ! Un bon designer écoutera vos idées et travaillera avec vous pour créer un design beau et efficace.

Cherchez un graphiste compétent dans le style que vous avez en tête, et assurez-vous qu’il ait beaucoup d’expérience en branding et création de logos.

3. En faire trop, trop vite

Coolest Cooler
La glacière la plus cool, ou comment en faire trop. Via Kickstarter

Avoir plein d’idées pour développer votre entreprise est une bonne chose, mais en tant qu’entrepreneur débutant, faites attention à ne pas trop en faire non plus. Prenons la glacière Coolest Cooler comme exemple. Il s’agit d’un projet lancé à Portland en Californie sur Kickstarter en juillet 2014.

Les entrepreneurs derrière cette campagne demandaient 185 dollars en échange d’une de ces glacières, qui seraient ensuite livrées début 2015. Ils ont levé 50 000 dollars en moins de 36 h. Mais ce qu’il s’est passé après qu’ils aient atteint leur objectif devrait servir de leçon à tout entrepreneur ambitieux.

Au lieu de clôturer la collecte en fonction de leur capacité de production, ils ont continué à accepter les dons, allant même jusqu’à battre les records de Kickstarter avec 13,2 millions de dollars collectés auprès de 60 000 personnes.

Le problème ? Ils n’avaient pas les infrastructures nécessaires pour produire 60 000 glacières en si peu de temps. Ils ont tenté d’en faire trop, trop vite. Et l’expérience a tourné au drame. La production fut tellement en retard qu’ils n’ont pas pu livrer les glacières début 2015 comme ils l’avaient promis. Les délais récurrents les ont obligés à repousser encore et toujours la date de livraison. Ils ont ensuite mis leur glacière sur le marché avant même d’avoir distribué celles déjà promises lors de la campagne de financement. Puis en 2016, plus d’un an après, ils ont demandé aux clients de Kickstarter de payer 97 dollars en plus pour recevoir la glacière avant l’été. Finalement, le gouvernement d’Oregon a ouvert une enquête, suite aux centaines de plaintes déposées.

Morale de l’histoire : dans le business, avoir les yeux plus gros que ventre est une idée suicidaire. Pensez au lièvre et à la tortue : mieux vaut partir à point et tenir la distance. N’essayez pas de vendre des millions de produits avant d’être certain de pouvoir les produire et les distribuer. N’embauchez pas 500 employés si vous n’avez pas l’argent pour les payer. Développer votre entreprise doucement, mais sûrement, sans quoi vous risquez de ne pas vous développer du tout.

4. Arrêter d’apprendre et de se développer

The Inventor School Logo
Les meilleurs entrepreneurs ne s’arrêtent pas d’apprendre et de s’informer. Le concours de design graphique de The Inventor School a été remporté par malbar designs pour The Inventor School

Le monde du business est en constante évolution. Il y a toujours de nouvelles stratégies à connaître, de nouveaux outils à maîtriser et de nouvelles techniques à tester. Les entrepreneurs qui réussissent le mieux sont ceux qui gardent l’état d’esprit d’un étudiant et continuer d’apprendre de nouvelles choses pour pouvoir se développer.

Beaucoup de débutants font l’erreur de remettre l’apprentissage de nouvelles techniques à plus tard, parce qu’ils « n’ont pas le temps » ou se pensent déjà « calés » dans tel ou tel domaine. En abandonnant la dynamique d’apprentissage pour adopter une approche de « je suis le patron », ils mettent en péril leur entreprise.

Ne faites pas comme eux. Pour que faire de votre entreprise un succès, vous devez accepter qu’il y a énormément de choses que vous ne savez pas encore. Continuer à apprendre est un aspect essentiel pour le développement de son entreprise. Si vous arrêtez d’apprendre, vous et votre entreprise arrêterez de vous développer.

5. Ne pas se connaitre ni savoir ce que l’on veut devenir

Thinking captain logo
Logo réalisé par Bila Designs

L’une des plus grosses erreurs commises consiste à lancer son entreprise avant de vraiment la connaître.

Pour que votre projet réussisse, vous devez avoir une idée claire de qui vous êtes, de vos valeurs et ce que vous essayez d’accomplir. L’identité de votre marque est ce que qui va vous permettre de créer une connexion avec vos clients, ce qui à son tour vous permettra de catapulter votre entreprise tout en haut de l’échelle de la réussite.

Si vous ne savez pas encore bien en quoi consiste votre identité, vous n’arriverez pas à établir de connexion avec qui que ce soit. Personne ne fera confiance à une entreprise qui se présenter comme ça « ben en fait euh… je ne sais pas très bien qui je suis, je… mais achetez mes produits quand même ! »

Avant de vous lancer sur le marché, il est important que vous définissiez quelle est précisément l’identité de votre entreprise. Pour cela, il peut être utile de se poser quelques questions, par exemple :

  • Quelle est la mission de votre entreprise ?
  • Quelles sont les valeurs de votre marque ?
  • Quel est le profil de votre client idéal ?
  • Comment voulez-vous être perçu sur le marché ?
  • Qu’est-ce qui vous différencie de vos concurrents ?
  • Pourquoi vos clients devraient vous choisir vous ?
  • Quel est le plus gros problème de vos clients et comment votre produit/service permet d’y remédier ?
  • Quelle est la voix de votre marque ?

Répondre à ces questions vous aidera à mieux connaître votre entreprise et c’est cela qui vous permettra de réussir votre lancement sur le marché.

6. Embaucher des amis plutôt que des employés

Bro logo design
Vous serez peut-être tenté d’embaucher des gens que vous aimez bien plutôt que des gens dont vous avez besoin. Dans ce cas-là, vous prenez le risque que vos amis et vous-même vous retrouviez sans emploi. Logo réalisé par C1K

On comprend très bien le dilemme — il est plus agréable de travailler avec gens que l’on aime bien. Qui n’a pas envie de travailler avec des gens qui nous ressemblent et qui nous comprennent ?

Il n’y a rien de mal à recruter des professionnels qui s’intégreront bien dans la culture de votre entreprise. Mais l’une des erreurs majeures des nouveaux entrepreneurs est d’embaucher les gens qu’ils aiment bien au lieu d’embaucher les gens dont ils ont réellement besoin.

Votre entreprise n’ira pas bien loin si vous décidez de recruter votre ami d’enfance qui n’a pourtant pas eu la moyenne au bac de français pour rédiger le contenu de votre site internet, ou encore un graphiste qui vous a bien fait rigoler au cours de son entretien d’embauche, mais qui avait pourtant un portfolio très moyen…

Si vous voulez que votre entreprise marche, faites appel à des professionnels qui sont doués dans leur domaine. Oui, s’ils peuvent en plus de cela être sympathiques et devenir des amis, tant mieux. Mais n’en faites pas votre critère principal.

7. Avoir peur d’investir …

Real Business Revolution logo design
Concours de design graphique pour le logo de Real Business Revolution remporté par Lucadia pour Real Business

Se lancer dans le business coûte de l’argent et nombreux sont les entrepreneurs qui sont terrifiés à l’idée d’en dépenser.

À cause de cela, ils économisent sur tout et tout le temps, puis sont choqués lorsqu’ils découvrent que leur produit fait un gros flop (bien qu’ils n’aient pas dépensé un sou pour faire de la publicité)

8… Ou dépenser sans compter

My Money logo design
« C’est mon argent et je le dépense comme je veux! » n’est PAS un bon mantra pour les entrepreneurs. Concours de design graphique pour le logo de My Money financial capability strategy remporté par HUGO MAJA pour My Money

En revanche, il existe également beaucoup d’entrepreneurs qui dépensent leur argent sans compter, que ce soit pour mettre au point un bureau « ultrabranché » ou pour acheter un jet privé afin d’emmener leurs investisseurs à Vegas. Étrangement, ceux-là ont toujours l’air surpris lorsque leur entreprise fait faillite…

Ne faites pas partie de ces entrepreneurs-là. Si vous n’investissez pas assez dans les domaines importants comme le développement produit, le marketing ou la publicité, vous ne parviendrez pas à faire décoller votre entreprise. Mais si vous dépensez trop d’argent pour acheter des choses dont vous n’avez pas réellement besoin, vous y parviendrez encore moins !

Lorsqu’il s’agit de dépenser de l’argent pour votre entreprise, la règle d’or est de ne pas en dépenser trop, mais d’en dépenser assez cependant : dépenser à juste mesure

9. Ne pas résoudre les problèmes (ou pas les bons)

Problem solving logo
Logo réalisé par florian_engl

Vos clients ont un problème. Votre entreprise leur apporte une solution. Au final, c’est la raison d’être de tout entreprise : régler un problème.

C’est pourtant ce que peu de nouveaux entrepreneurs font et c’est la raison pour laquelle beaucoup échouent.

Pour réussir en tant qu’entrepreneur, vous devez être très clair sur a) le problème que vos clients rencontrent, et b) comment votre produit ou service apporte une solution à ce problème. Si vous n’êtes pas clair sur ces deux points, vous êtes probablement en train de construire une entreprise qui n’a aucune utilité pour vos clients. Ou alors, vous leur apportez une mauvaise solution, ou encore une solution à un problème qu’ils n’ont pas. Dans tous les cas, c’est l’échec assuré pour vous.

10. Laisser la peur prendre le contrôle

Brave Panda logo
Avoir du courage est un prérequis. Concours de design graphique pour le logo de Modern panda remporté par Mad pepper pour Brave Panda Creative

Démarrer un nouveau business est une épopée aussi excitante qu’effrayante. S’il est normal (et sain !) de ressentir un peu de stress et d’appréhension, il n’est pas bon de laisser vos peurs prendre le contrôle de votre projet. Vous iriez droit dans le mur. Vous serez obligé de prendre un certain nombre de risques, sans quoi vous ne récolterez jamais les fruits de vos efforts. Ne vous laissez pas paralyser par la peur : de faire des erreurs, de ne plus avoir d’argent, que les choses tournent mal. Vous n’arriverez pas à prendre les bonnes décisions pour développer votre entreprise si vous avez tout le temps peur !

Ressentir de la peur est tout à fait normal, mais ne la laisser pas vous empêcher d’avancer. Il va falloir être courageux. Comme l’a dit John Wayne avant nous : « le courage n’est pas l’absence de peur, mais la capacité d’agir malgré elle ».

En tant que petit nouveau, vous allez vous tromper, vous n’y échapperez pas. Mais maintenant que vous avez connaissance des erreurs les plus courantes, vous pouvez au moins essayer d’échapper à celles-ci !

 

Quelles sont les erreurs que vous avez commises à vos débuts ? Partagez-les avec nous !